Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Le peuple marocain célèbre dans la joie la Fête du Trône avec un discours révolutionnaire de son Roi.


Alwihda Info | Par Farid Mnebhi - 30 Juillet 2015 modifié le 30 Juillet 2015 - 22:20


Le 30 juillet est une date chère à tous les marocains et une occasion pour célébrer dans la joie et l'allégresse l'anniversaire de l'intronisation de leur Roi ; une Fête qui atteste de l'attachement et de la symbiose entre le peuple marocain et le Trône mais qui symbolise aussi l'unité de l'Etat et la confiance en un avenir qui répond aux souhaits des marocains de vivre dans le développement, la prospérité, la sécurité et la dignité.

La Fête du Trône a également de profondes significations dont le renouvellement de l'acte d'allégeance, un pacte liant le Trône au peuple, d'autant plus que la monarchie est le symbole de l'unité de la Nation et est garante de la pérennité et de la continuité de l'Etat, et la prestation de serment de nouveaux officiers lauréats issus des grandes écoles militaires et de police ; deux activités qui se tiennent le lendemain, soit le 31 juillet.

La Journée du 30 juillet, elle est marquée par la cérémonie de présentation des voeux au Roi du Maroc et par le discours du Trône. Pour cette année 2015, le Souverain marocain a adressé à son peuple un discours dont les thématiques se déclinent comme suit :

1/ D'entrée, le Roi du Maroc a soulevé la question des disparités sociales qui persistent et ralentissent le développement. Aussi, a-t-il annoncé le lancement d'un vaste chantier de mise à niveau de régions enclavées dans l'Atlas et le Rif, les régions sahariennes arides et les oasis ainsi que nombreux villages dans les plaines et sur les côtes.

2/ le refus ferme et non négociable du Maroc sur une quelconque tentative d'atteinte à sa souveraineté nationale et à son intégrité territoriale mais aussi contre ses institutions ou la dignité du peuple marocain, soulignant que les derniers développements intervenus quant à la question du Sahara marocain ont attesté de la justesse des droits du Maroc sur ses provinces sahariennes, appelant, le peuple marocain à rester vigilant et mobilisé pour annihiler toutes manoeuvres des ennemis du Maroc sur cette affaire et à s'y opposer avec toutes ses forces.
3/ S'agissant de la politique extérieure du Maroc, le Roi Mohammed VI a précisé que celle-ci reste et restera empreinte de rigueur, de solidarité et de crédibilité afin de relever les défis et de conforter une coopération Sud-Sud efficiente, notamment avec les pays du continent africain.
4/ Concernant la communauté marocaine à l'étranger, le Chef de l'Etat marocain, n'a pas hésité à adresser un ferme avertissement aux Consuls Généraux pour qu'ils mettent un terme à certains dysfonctionnements et donner ses instructions à leur Ministère de tutelle de sanctionner avec toute la fermeté requise tout abus perpétré par des fonctionnaires de ces Consulats, dénonçant que certains d'entre eux se préoccupent plus de leurs intérêts égoïstes que de celui de leurs compatriotes.

Une intervention du Roi du Maroc sur ce sujet qui démontre tout l'intérêt qu'il porte à ses citoyens de l'Etranger, à les défendre et à renforcer leurs liens avec leur pays d'origine pour qu'ils puissent apporter leur énergie au développement de leur patrie.

5/ Quant à l'intégration des représentants des marocains à l'étranger dans les institutions consultatives, de gouvernance et de démocratie participative, le Roi Mohammed VI a appelé à la mise en oeuvre des dispositions constitutionnelles et d'un Conseil qui réponde aux voeux de tous les marocains à l'étranger.

6/ et enfin, l'impérieuse nécessité pour les marocains de sauvegarder leur identité en restant attaché au rite Sunnite Malékite afin de lutter efficacement contre l'extrémisme religieux et le terrorisme.

A ce sujet, le Roi du Maroc, a demandé à son peuple de ne permettre à quiconque de lui donner de leçons sur sa religion et de rejeter toute tentative étrangère de l'en dévier, tout en respectant les autres religions du Livre et les doctrines qui s'y rattachent.

Tel est le premier devoir patriotique et religieux que les marocains ont choisi librement et transmis de père en fils, a souligné le Souverain marocain.

Enfin, la Fête du Trône se veut être l'occasion de mettre en exergue l'ensemble des réalisations et chantiers de développement mis en oeuvre par le Roi Mohammed VI dans toutes les régions du Maroc et de renouveler la détermination du peuple marocain, de Tanger à Lagouira, à rester fidèle à sa devise éternelle qu'est "Dieu-Patrie-Roi".

N'en déplaise à ses ennemis, le Maroc poursuit sereinement sa route vers le développement à sa propre cadence offrant au peuple marocain une vie pleine de dignité et d'espoirs qui se réalisent jour après jour contrairement à certains pays qui ne peuvent que constater jalousement ses avancées sur les plans, politique, économique, social, de l'éducation, de la santé, de la protection de la femme et des enfants, du respect des Droits de l'Homme et des libertés, de la démocratie mais aussi ses victoires diplomatiques aux plans international, régional et continental.

Farid Mnebhi.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements