Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Le plan de modernisation de l’Université de Lomé en étude


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 27 Juillet 2017 modifié le 27 Juillet 2017 - 22:26

« La mise en œuvre des dispositions de ce plan permettront de rendre plus performante l’université de Lomé d’ici 2020 », a-t-il précisé.


Université de Lomé. Crédits : univ-lome.tg
Université de Lomé. Crédits : univ-lome.tg
Lomé, le 26 juillet 2017- La présidence de l’Université de Lomé a organisé ce mardi 25 juillet 2017 à l’Institut Confucius  de Lomé un atelier consacré à l’étude du document sur le plan de modernisation de l’institution d’enseignement supérieur.

Il s’agissait pour les différents acteurs qui ont pris part à la rencontre, d’étudier le contenu dudit plan, d’apporter des amendements, de formuler des suggestions et recommandations pour avoir un document consensuel avant de passer à sa validation.

Selon KPERKOUMA Wala, Directeur de la Planification et de la Prospection de l’Université de Lomé, le plan de développement prévoit des orientations prospectives pour les trois années à venir dans six domaines. Ces domaines concernent « l’organisation spéciale du campus universitaire de Lomé, le développement de la formation et de l’enseignement, le développement et la valorisation de la recherche universitaire, l’amélioration de la vie universitaire, la matérialisation du service à la communauté et enfin, l’amélioration de la gouvernance de cette Université ».

« La mise en œuvre des dispositions de ce plan permettront de rendre plus performante l’université de Lomé d’ici 2020 », a-t-il précisé.

Soulignons que ce plan une fois validé prendra en compte le volet des infrastructures au sein de l’Université de Lomé. A cet effet, « il est prévu la construction de plusieurs amphithéâtres, des cités d’hébergement, des laboratoires scientifiques, des parkings, d’un restaurant ainsi que le bitumage des pistes », selon responsables de la principale institution d’enseignement supérieur du Togo.

Le plan stratégique de modernisation s’étend sur cinq ans (2015-2020). Il  a pour vision de « faire de l’institution, « une université moderne, compétitive dans la sous-région », a laissé entendre Kafui KPEGBA, la 2ème vice-présidente de l’UL.