Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Les Hautes juridictions francophones à Lomé en 2016


Alwihda Info | Par Alwihda Info - 10 Février 2016 modifié le 10 Février 2016 - 19:18


Les Hautes juridictions francophones à Lomé en 2016
Lomé, le 09 février 2016- Dans le cadre des prochaines rencontres de l’Association africaine des Hautes juridictions francophones (AAHJF) qui se tiendra à Lomé en décembre prochain, le Président de la Cour suprême du Togo, M. Akakpovi GAMATHO a rendu, ce lundi 08 février 2016, une visite  au Président de la République, Son Excellence Monsieur Faure E.GNASSINGBE.

Chaque année, des sessions de formations sont organisées par l’Association africaine des Hautes juridictions francophones (AAHJF) à l’intention des hauts magistrats de neuf pays francophones d’Afrique.

L’objectif est de renforcer les capacités des magistrats pour l’uniformisation du droit et de la jurisprudence au service des populations.

Le Conseil supérieur de la magistrature du Togo (CSM-Togo) a fait d’énormes progrès ces dernières années pour renforcer l’indépendance de la justice togolaise. C’est légitimement que les pays membres ont choisi le Togo pour abriter les prochaines assises de l’association.

A propos : L’Association africaine des Hautes juridictions francophones (AAHJF) est créée le 10 novembre 1998 à Cotonou (Bénin). Elle regroupe en son sein des Institutions nationales relevant des différents ordres de juridiction et compte aussi cinq juridictions communautaires. L’association a pour objectifs de favoriser la coopération, l’entraide, les échanges d’idées et d’expériences sur les questions soumises à ses juridictions ou intéressant leur organisation et leur fonctionnement ; de promouvoir le rôle de ses juridictions dans l’uniformisation du Droit au sein des États membres  puis de contribuer plus efficacement au renforcement du Droit et de la Sécurité Juridique et Judiciaire en Afrique en vue de la promotion et de la consolidation de la Démocratie et de l’État de Droit. L’association compte aujourd’hui plus d’une cinquantaine cours judiciaires suprêmes francophones y compris le Togo.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements