Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
EDITORIAL

Les Noirs tenus inferieurs d’invention


Alwihda Info | Par Alwihda Info - 23 Septembre 2010 modifié le 23 Septembre 2010 - 19:05

Il regrette que les Noirs soient marginalisés ou encore exclus de la capacité de réfléchir et inventer. L’orateur souligne que le Noir dispose la même faculté d’inventer que le Blanc.


 

A l’occasion de la 11ème journée de la technologie et de et la propriété  intellectuelle célébrée annuellement en septembre, le ministère concerné en collaboration avec l’Office Africain de la propriété intellectuelle (OAPI) a donné une conférence-débat au cefod.

La conférence porte sur le thème « l’invention et l’innovation technologique ». Ce thème a été développé par Soumaine Adoum.

 

Le responsable de l’OAPI, Adoum Brahim, a dans son intervention liminaire présenté succinctement son organisation avant de situer les missions qu’elle s’est assignées. Il indique que son organisation s’occupe des délivrances des brevets,  d’invention, les marques de produits et de services, les modèles d’utilité des dessins et modèles industriels, des noms commerciaux, les indications géographiques et les obtentions végétales ainsi que les publics cibles. Pour lui, son association voudrait  chaque année à cette date commémorative rappeler aux Africains l’importance de la technologie et la propriété intellectuelle pour le développement du continent. Adoum Brahim estime qu’il faut encourager les utilisateurs potentiels des systèmes de propriété intellectuelle à tirer profit des instruments juridiques, à protéger  et fournir les fruits de leurs activités créatives, exhorter les chercheurs africains à realiser les résultats de leurs travaux de recherches et moderniser les techniques traditionnelles. Enfin, inciter les inventeurs, chercheurs nationaux et internationaux à s’intéresser aux secteurs de pointe.

 

 

Supériorité et infériorité entre Noir et Blanc

 

Intervenant à son tour le conférencier Soumaine Adoum s’est basé longuement sur les questions de supériorité et d’infériorité entre le Noir et le Blanc.  A en croire l’orateur, ce complexe d’infériorité a été inculqué de gré ou de force dans la tête des Noirs Africains et ceux de la diaspora. Il précise que les principes de base révèlent que la différenciation ne réside que dans la peau et non dans le cerveau. A son ais, le Noir a le même capacité intellectuelle de réfléchir, concevoir inventer et orienter pour l’obtention des produits.  « Ces deux personnes de peaux différentes ont une seule race humaine, c'est-à-dire le même grand père. Ni Noir ni Blanc », s’emporte-t-il.  Et de poursuivre que ces gens à peau blanche ne doivent pas cracher sur la cendre des Noirs en les tenant dans un état d’infériorité perpétuel en réflexion. M. Soumaine Adoum cite entre autres des œuvres inventées ou la contribution des Noirs sous-estimés, les tricolores, l’interrupteur, les écritures de l’Egypte pharaonique, le filament dans l’ampoule,  les géométries, les pyramides d’Egypte … Il regrette que les Noirs soient marginalisés ou encore exclus de la capacité de réfléchir et inventer. L’orateur souligne que le Noir dispose la même faculté d’inventer que le Blanc. Aussi, s’insurge-il contre nos dirigeants africains conscients  de ce phénomène et qui se laissent marcher dessus par les dirigeants occidentaux. Car pour lui, les Noirs ont de potentialités intellectuelles indéniables et sous sol pour inventer beaucoup de chose et de se prendre en charge et  dire non à ces ...pour l’autosuffisance intellectuelle des Noirs en général.

 

 

« Pour tenir les Noirs captifs  inférieurs d’invention et d’innovation et pourtant… », s’interroge le conférencier en concluant.

Bou-ah Mawa

 Alwihda actualités



EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements