Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

Les autorités Egyptiennes détiennent toujours l’équipe d’Al Jazeera, sans charge


- 2 Janvier 2014 modifié le 2 Janvier 2014 - 11:49

Doha 31 Décembre 2013- Al Jazeera a déjà exprimé son outrage face à la détention persistante de ses journalistes en Egypte, et est de plus en plus inquiet pour la sécurité de ses employés détenus sans aucune mise en examen.

Le correspondant Peter Greste a été déféré, pour la deuxième fois en deux jours, devant un procureur au Caire, mais il se trouve toujours en détention.

Les producteurs Mohamed Fahmy et Baher Mohamed, ainsi que le correspondant Peter Greste sont détenus depuis dimanche. Aucune indication n’a été donnée par les autorités Égyptiennes quant à leur libération.

Al Anstey, Directeur Général d’Al Jazeera English a déclaré « Il est outrageant de voir des journalistes de bonne foi être traités de cette façon. Les accusations, faites à leur encontre, sont totalement fausses et infondées. Nous travaillons en Egypte en toute légalité, notre équipe se trouvait là-bas pour réaliser différents reportages afin de montrer à nos téléspectateurs, à travers le monde, tous les aspects de la situation actuelle dans le pays. Chaque membre de notre équipe est extrêmement expérimenté et exerce la profession de journaliste avec les plus hautes compétences et avec intégrité. »


Le logo de la chaîne qatari Al-Jazeera (photo d'illustration) Crédit : AFP
Le logo de la chaîne qatari Al-Jazeera (photo d'illustration) Crédit : AFP
Al Jazeera se félicite, d’ores et déjà, de la libération du cameraman Mohamed Fawzy un peu plus tôt aujourd’hui, mais exige la libération immédiate de tous les autres membres de l’équipe toujours détenus en Egypte, sans charge contre eux.

Heather Allan, directeur de l'information d’Al Jazeera English a affirmé : « Peter et l’équipe ont déjà réalisé de nombreux reportages en Egypte. Nous effectuons des reportages quotidiens concernant les évènements politiques, y compris concernant les manifestations récentes dans certaines universités. L’équipe a également couvert les problèmes de circulation de plus en plus congestionnée au Caire, et l’annulation de la ligue égyptienne de football. Nous avons couvert une variété de sujets dans le pays comme nous le faisons habituellement. »

Peter Greste est un journaliste qui a été primé et qui a rejoint Al Jazeera English après avoir travaillé pour CNN et la BBC. Il a notamment reçu le prix Peabody en 2012 pour un documentaire sur la Somalie.

Mohamed Fahmy est un producteur qui a travaillé pour CNN et le New York Times avant de rejoindre Al Jazeera

Baher Mohamed est un journaliste basé au Caire qui travaille en tant que producteur pour Al Jazeera English.

Les trois membres de l’équipe d’Al Jazeera sont des professionnels expérimentés qui ont acquis le plus au niveau de compétences tout au long de leur carrière respective.

Al Jazeera est hautement inquiet pour la sécurité de tous ses journalistes en Egypte.

Les journalistes Abdulla Al Shamiand et Mohamed Badr sont détenus, eux aussi sans charge, depuis plus de 5 mois. Al Jazeera appelle à leur libération immédiate.

Plusieurs organisations de défense de la liberté de la presse se joignent à cet appel pour exiger leur libération immédiate et inconditionnelle, parmi lesquelles : le Comité pour la protection des journalistes, Reporters Sans Frontières et l’Institut International pour la sécurité dans l’information ;


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements