Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
Informations

Les centrafricains de Nantes montent au creneau et appellent la SELEKA à retablir l'ordre


Alwihda Info | Par kodegue guy simplice - 13 Avril 2013 modifié le 13 Avril 2013 - 14:10


Décembre 2012. Manifestation à Bangui contre la Séléka. Crédits photos : Diaspora Media
Décembre 2012. Manifestation à Bangui contre la Séléka. Crédits photos : Diaspora Media
COMMUNIQUE DIASPORA DE NANTES

Suite au changement de pouvoir intervenu dans notre pays le 24 Mars 2013, nous condamnons fermement la prise de pouvoir par les armes. Nous partageons les valeurs d’une société moderne et libre ainsi qu’un état libre et démocratique attaché aux valeurs universelles des droit de l’homme et garantes de la li­berté et de la justice sociale.

Redonnez nous la RCA, notre patrie. Nous demandons au Président Michel DJOTODIA de rétablir la paix. Notre peuple a trop souffert. En Mars 2003, les institutions démocratiques ont connu un coup d’état orchestré par Bozizé. Nous pouvons constater que le mode de règle­ment de conflit qui s’en est suivi n’a pas été à la hauteur qui convenait pour apaiser les tensions. Après les élections de 2011, le souverain ou patriarche Bozizé était censé apporter la paix. Ce rêve s'est transformé en cauchemar pour les Centrafri­cains. Mais le plus grave, c’est la modification de la constitution, des ingérences à l’extrême. Le Président déchu Bozizé, président de tous les conseils d’administration, a gouverné en maitre au mépris des intérêts légitimes des Centrafricains, de toutes les entreprises d'États. La population innocente, certaine abusée par des rhétoriques clientélistes, d’autres victimes d’effets collatéraux souffrant en martyre à des degrés divers. C’est pourquoi, le=a Diaspora de Nantes demande une conférence nationale souveraine seule issue d'un retour de la paix, et le respect des droits de l’homme. Nous devons prendre conscience du drame qui afflige notre culture et des problèmes de notre société (exclusions, ethnicismes, tribalismes,régionalismes ,risques religieux), politique de gérance, toujours dans l’intérêt personnel....L'intérêt supérieur de la Nation nous commande, il est temps d’aider ce pays, notre pays la centrafrique à se relever, en laissant nos divergences de coté.

Si nous étions unis comme les autres pays voisins en voie de développement, nous pourrions apporter des grandes valeurs à notre pays car la Diaspora centrafricaine compte beaucoup de talents.

Levons ­nous devant cette amertume ...., il n’est jamais trop tard. Agrégés, ingénieurs, avocats, chercheurs, entrepreneurs, étudiants, professionnels de médias,il est temps que nous apportions des idées communes pour le développement de notre pays, dire non à cette manœuvre, toujours dans la paix. Rassemblons nous, car le Père fondateur de notre patrie a dit :nous citons «  ZO KWE ZO »  .

INVITATION A UNE REUNION DE LA DIASPORA DE NANTES

Chers compatriotes,

Vous avez été nombreux à témoigner votre attachement à la résolution pacifique de la crise qui secoue notre pays notamment :le changement de régime à Bangui ,les questions de sécurité et la situation socio-économique ,lors de notre dernière réunion et nous vous en remercions.

C’est pourquoi, nous avons l’honneur de vous inviter à participer à la prochaine réunion de la DIASPORA de Nantes qui se tiendra le 20 avril 2013 salle Podium, tram ligne 2, direction Orvault, arrêt La Boissière.

Parmi les principales questions inscrites à l’ordre du jour : la mise en place du bureau, les actions à venir ...
Nous vous attendons , chers compatriotes de la génération sacrifiée et divisée, pour l’intérêt de notre Pays, la RCA.

Pour le Comité AD'HOC DIMY DOUNGOUS


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements