Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Les commerçants ne volent pas les Tchadiens !


Alwihda Info | Par Jamaya - 17 Janvier 2014 modifié le 17 Janvier 2014 - 14:00


Le problème ne vient donc pas des commerçants mais d'une insuffisance d'Offre sur les marchés !


Par Jamaya

Les Tchadiens se plaignent de plus en plus de l'augmentation des prix, demandant aux autorités d'agir contre ce phénomène qui perdure depuis quelques années.

Cette lutte contre la cherté de la vie cherche des coupables, c'est pourquoi qu'on cible les commerçants qui sont accusés de provoquer cette flambée des prix pour leurs propres intérêts. On entend également des politiciens dirent que c'est un phénomène mondiale, etc. (...)

Toutes ces raisons dont le but est de calmer l'exaspération des Tchadiens ne sont pas fondées car c'est omettre que ces fluctuations de prix sont avant tout des phénomènes économiques.

Les étudiants en économie sont familiers avec la notion d'Offre et de Demande de biens et de services qui explique pourquoi il y a tel prix sur un marché donné.

Une augmentation de la demande de B&S supérieure à l'offre de B&S entraîne une augmentation de prix et vice versa.

Cela nous permet de comprendre pourquoi les prix flambent à N'djamena et dans de nombreuses parties du Tchad actuellement. La Capitale connaît depuis quelques années un dynamisme économique sans précédant, les gens ont plus d'argent, consomment plus, la demande s'accroît donc fortement. Sans oublier que la population de la ville augmente chaque année énormément , ce qui fait qu'il y a encore plus de gens qui consomment, faisant augmenter encore plus la Demande en Biens et Services.

Face à cette Demande qui ne cesse de s’accroître, l'Offre de biens et services des entreprises augmente bien sûr mais pas suffisamment pour permettre une stabilisation des prix.

Le problème ne vient donc pas des commerçants mais d'une insuffisance d'Offre sur les marchés !

C'est pourquoi le gouvernement tente avec les moyens dont il dispose de désenclaver des régions comme le Salamat ou celle du Lac , qui produisent de grandes quantités de produits agricoles impossible à écouler , si ces produits se retrouver sur les marchés cela permettrait de ralentir la hausse des prix.

Il y a également le PNSA qui tente de mécaniser l'agriculture Tchadienne pour augmenter l'Offre et permettre une baisse des prix et par la même occasion de se rapprocher de l'autosuffisance alimentaire.

Les commerçants ne sont donc qu'un indicateur de l'état d'un marché totalement déséquilibré et non la cause de ce phénomène. La cherté des biens de premières nécessité sont une cause Nationale , c'est pourquoi chaque Tchadien ayant quelques moyens devrait se comporter en Patriote et investir dans la Terre pour permettre à notre pays de ne plus être définitivement associé aux pays souffrant de la famine !