Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
EDITORIAL

Les femmes se valorisent


Alwihda Info | Par Alwihda Info - 26 Juillet 2010 modifié le 26 Juillet 2010 - 19:25

Cette conférence est axée sur le thème « les données statistiques comme contribution pour la promotion du statut de femme ». D’entrée de jeu maître Rosine


Les femmes se valorisent
  Dans le cadre de la manifestation de la journée mondiale de la population, la présidente de la CELIAF Madame Rosine Baïwong D. Amane a animé une conférence-débat le samedi 10 juillet dernier au CEFOD.  Cette conférence est axée sur le thème « les données statistiques comme contribution pour la promotion du statut de femme ». D’entrée de jeu maître Rosine D .Amane a défini le statut comme l’ensemble des règles juridiques régissant un homme avant de dire qu’il varie  selon les religions.  Elle a fait observer qu’il existe cinq types de statuts caractérisant la femme. Maître Rosine  a plus insisté surtout sur le volet religieux qui maintient la femme dans l’état d’infériorité. Elle s’est en outre réjouie du droit écrit  qui confère le pouvoir à une femme d’être l’égale de l’homme. Pour elle, il serait superflu du point de vue juridique de dire qu’une femme est la moitié de l’homme. Car, précise-t-elle, dans l’article 13 de la Constitution tchadienne, il est stipulé que « Tous les Tchadiens de deux sexes sont égaux devant la loi ». Madame Rosine Baïwong demande au gouvernement de faire valoir le Code de Famille pour que la femme tchadienne puisse se valoriser dans ses droits. D’après la présidente, il serait maintenant question de mettre à contribution des données statistiques pour que la femme puisse promouvoir sur tout plan.   E. N. D.  


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements