Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

« Les peuples de la Oummah islamique exhortent les dirigeants arabes à soutenir la minorité musulmane Rohingya »


Alwihda Info | Par Adil Abou - 26 Mars 2013 modifié le 26 Mars 2013 - 17:05

Examen des développements survenus en Palestine, en Syrie, en Irak et au Soudan


Communiqué de presse

 
Doha, 26 mars 2013,
Le Secrétaire général de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI), le Professeur Ekmeleddin Ihsanoglu a affirmé que les peuples de la Oummah islamique exhortent les dirigeants arabes à soutenir la minorité musulmane Rohingya au Myanmar, qui a été décrit par les Nations Unies comme étant l’une des communautés les plus persécutées dans le monde, au vu des difficultés, des souffrances et des tribulations qu’elle endure depuis des décennies.
Le Prof. Ihsanoglu a indiqué, dans son discours prononcé à l’occasion de la vingt-quatrième session ordinaire du Sommet de la Ligue arabe, dont les travaux ont démarré ce mardi 26 mars 2013, dans la capitale qatarie Doha, que le peuple musulman Rohingya appelle les dirigeants arabes à user de leur influence et de leurs relations pour exhorter les parties influentes et la communauté internationale à intervenir rapidement auprès du gouvernement de la République du Myanmar pour permettre à la minorité musulmane Rohingya de bénéficier de son droit légitime à la pleine citoyenneté dont elle est privée.
S’agissant de la situation en Palestine, le Secrétaire général a fait remarquer que les dispositions israéliennes ayant suivies l’obtention par la Palestine de son nouveau statut à l’ONU, en tant qu’Etat observateur non membre, en particulier le lancement d’une large campagne de colonisation sans précédent et le gel du transfert des fonds palestiniens, sont venues confirmer une nouvelle fois la nécessité de mener une action rapide, concertée et à différents niveaux pour mettre un terme aux agressions israéliennes et à ses violations du droit international. Il a, dans ce contexte, appelé à fournir tout le soutien nécessaire au peuple palestinien, soulignant que l’Organisation a d’ores et déjà entamé les procédures pour la tenue d’une conférence des donateurs à Al-Qods, sur la base du plan stratégique de développement de la ville d’Al-Qods, adopté par le dernier Sommet islamique du Caire.
Le Secrétaire général de l’OCI a, d’autre part, mis l’accent sur les dispositions prises par l’Organisation concernant la situation tragique qui sévit en Syrie en vue d’y mettre fin aux massacres, à l’effusion du sang et aux déplacements, réaffirmant l’attachement de l’OCI à une solution pacifique à la crise syrienne et l’impératif pour la Communauté internationale et, tout particulièrement, le Conseil de Sécurité, d’assumer pleinement ses responsabilités et de prendre des mesures urgentes pour stopper les tueries, les destructions et les déplacements qu’endure le peuple syrien depuis deux ans.
Le Secrétaire général a, en outre, évoqué la situation qui prévaut actuellement dans certains États membres de l’Organisation, dont notamment la Libye, l’Irak, le Yémen, le Soudan, la Somalie, Djibouti et l’Union des Comores.
Il a, en conclusion, souhaité plein succès à cet important sommet arabe qui se tient à l’heure où la région du Moyen-Orient connaît de vives tensions.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements