Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
SCOOP

Les rebelles tchadiens ne sont plus qu’à 100 kilomètres de N’Djamena


Alwihda Info | Par Җ€BIЯ - 31 Janvier 2008 modifié le 31 Janvier 2008 - 17:03

Des combats à l’arme lourde opposent depuis 14 h 30 la colonne des rebelles partie ce matin de la région centre du pays en direction de la capitale. Ces combats sont signalés à une vingtaine de kilomètres à l'est de Massaguet. Aucun bilan ne nous a été encore communiqué à l’heure qu’il est.


Arme lourde anti-aérienne
Arme lourde anti-aérienne
La ruée des forces du Commandement militaire unifié vers la capitale tchadienne se profile au fil des heures. Après la chute de la ville d’Ati tombée tôt ce matin aux mains des rebelles, N’Djamena reste l’ultime cible à atteindre. Les rebelles ont poursuivi leur progression jusqu’au dé-là de Karmé, à 100 Kilomètres à l’est de N’Djamena où une colonne de l’armée gouvernementale a pris ses quartiers.

Des combats à l’arme lourde opposent depuis 14 h 30 la colonne des rebelles partie ce matin de la région centre du pays en direction de la capitale. Ces combats sont signalés à une vingtaine de kilomètres à l'est de Massaguet. Aucun bilan ne nous a été encore communiqué à l’heure qu’il est.

Les populations de la localité de Massaguet sont particulièrement préoccupées par les "détonations assourdissantes des armes lourdes" dont les échos ne cessent de s’approcher de plus en plus de leur ville. Les N’Djamenois ne sont pas en reste. Beaucoup de citadins commencent à affluer vers Kousseri - Cameroun - pour échapper à un scénario similaire à celui du 13 avril 2006.

La Rédaction du journal suit de très près l’évolution de la situation sur le terrain et reviendra incessamment pour fournir de plus amples détails.

Kébir


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements