Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
INTERNATIONAL

Les relations Tchad-France au menu d'un entretien d'une heure entre Déby et Macron


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 12 Juillet 2017 modifié le 12 Juillet 2017 - 00:29

Le chef de l'Etat tchadien a échangé "de vive-voix avec son homologue français sur toutes les questions d’intérêt commun liant le Tchad à la France".


Idriss Déby et Emmanuel Macron sur le perron de l'Elysée, à Paris.
Idriss Déby et Emmanuel Macron sur le perron de l'Elysée, à Paris.
Le Président tchadien Idriss Déby a été reçu ce mardi 11 juillet au Palais de l'Elysée, à Paris, par son homologue français Emmanuel Macron, neuf jours après leur première entretien à Bamako, dans la capitale malienne.

Les deux hommes d’Etat ont fait "le tour d’horizon de la riche et fructueuse coopération entre N’Djaména et Paris. La lutte contre le terrorisme dont le Tchad est le piédestal dans le Sahel était également au centre de cette rencontre d’échange qui a duré une heure. Les discussions se sont déroulées dans un esprit d’amitié, de confiance et de respect mutuel qui a toujours caractérisé les relations franco-tchadiennes", selon la Présidence du Tchad qui ajoute qu'Idriss Déby est le "premier allié de la France dans la lutte contre le terrorisme au Sahel".

Le Chef de l’Etat Idriss Déby avait à ses côtés pour la circonstance son ministre des Affaires étrangères, M. Brahim Hissein Taha, son Chef d’état-major particulier, le général de corps d’armée Aérienne, Mahamat Rozi et l’Ambassadeur du Tchad en France, Dr Amine Abba Sidick.

A trois jours de la célébration de la fête nationale française du 14 juillet, le dirigeant tchadien a saisi l’opportunité, peu avant de quitter l’Elysée, pour adresser ses félicitations par anticipation à son homologue Emmanuel Macron. Déby "s’est surtout félicité de l’excellence des relations d’amitié et de coopération qui existent entre les deux pays et les deux peuples. Il a également souhaité pleins succès à son homologue Emmanuel Macron à l’entame de son nouveau quinquennat à la tête de l’Etat français", selon la Présidence du Tchad.

Le chef de l'Etat tchadien a échangé "de vive-voix avec son homologue français sur toutes les questions d’intérêt commun liant le Tchad à la France", bien que sa venue à Paris s'inscrive dans le cadre d'une "visite privée"