Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
POINT DE VUE

Liste des Négro-mauritaniens complices de l’esclavage maure


Alwihda Info | Par Sadam Ahmat - 1 Février 2009 modifié le 1 Février 2009 - 14:42

l’Ambassade de Mauritanie à Paris qui voulaient empêcher Mohamed Yahya
Ould Ciré de parler de l’esclavage maure. Kane Saïdou a volé certaines idées de
Ould Ciré relatives à l’esclavage et contenues dans le Cri du Hartani n° 1. On vole les idées
comme on vole des bœufs. Ce sont des membres des Flam qui l’ont dénoncés.


Liste des Négro-mauritaniens complices de l’esclavage maure
Les complices négro-mauritaniens de l’esclavage maure sont ceux qui non
seulement ne viennent pas en aide aux victimes de l’esclavage maure mais jouent
le jeu des Esclavagistes pour perpétuer la domination des Haratine .
1) Kane Saïdou : Lors de la conférence de la Sorbonne 4 relative à
l’esclavage et au racisme en Mauritanie et au Soudan, Mr Kane a été complice de
Ould Yessa et des agents de
l’Ambassade de Mauritanie à Paris qui voulaient empêcher Mohamed Yahya
Ould Ciré de parler de l’esclavage maure. Kane Saïdou a volé certaines idées de
Ould Ciré relatives à l’esclavage et contenues dans le Cri du Hartani n° 1. On vole les idées
comme on vole des bœufs. Ce sont des membres des Flam qui l’ont dénoncés.
2) Bâ Ibra : ancien secrétaire général du ministère des Affaires
étrangères
3) Bâ Houdou Abdoul : Interview n° 1 et Liste n° 2
4) Dia Ibraima : Ambassadeur de Mauritanie à Washington. Il a renvoyé 5
Haratine travaillant à l’Ambassade de Mauritanie aux Etats-Unis d’Amérique.
Cette attitude ne peut être le fruit du hasard. Il s’agit d’une discrimination
sociale, voir Communiqué n° 35.
5) Yall Zakaria Alassane : Ministre de l’intérieur . Il a décoré le préfet
de R’hiz lesquel s’est illustré en niant un cas d’esclavage avéré ( Article n°
79 ). C’est la première fois que sous les ordres d’un préfet ( celui de
Keurmacéne au Trarza ), 7 femmes haratine et un enfant sont transportées dans un
camion frigo et déposées à 25 km de chez elles et auxquelles on impose une
marche à pied de 25 km en vue de leur retour à leur domicile.
( Article n° 84 ). Voilà le comportement des préfets dans le département
ministériel de Yall Zakaria Alassane. Sous le régime de Ould Taya qui niait
l’existence de l’esclavage, jamais de tels comportements n’ont eus lieu.
6) Coulibaly Abdhrrahmane : boiteux au sens propre et au sens figuré. Au
premier , il boite physiquement . Au second , il boite moralement parce qu’il
est utilisé par des esclavagistes maures ( Ould Yessa).
7) Bâ Mamadou Bocar : ancien membre des Flam . Lors de la conférence sur
l’esclavage et le racisme en Mauritanie et au Soudan, tenue à la Sorbonne en
2002, il était venu au secours des esclavagistes maures (représentants de Ould
Yessa, éléments de la tribu Itaouali et Smassid, Mohamed Mahmoud Ould Méïmine
agent de l’Ambassade de Mauritanie à Paris…) et ce , pour empêcher Ould Ciré de
traiter la question de l’esclavage maure. Aussi , voir le Cri du Hatani n°11 où
l’intéressé manifeste son esprit esclavagiste et sa complicité avec les Maures.
8) Kidé Yéro : Président de la Commission de campagne d’explication au
Trarza relative à la loi sur l’esclavage. L’intéressé « a fait l’apologie de
l’esclavage tout en tenant des propos malvaillants à l’endroit des Haratine »
Témoignages n° 58 et 59
9) Ba Souleye Bocar : Maître Mohameden Ould Ichidou, Plaidoirie intitulée
: Sidi Fall un bouc-émissaire approprié. Procès de 1998 , page 1, in
http://www.haratine.com/Temoin1htm
10) Sy Mamadou : Idem
11) Alioune Dieng : Ancien gendarme et aujourd’hui réfugié en France.
Tantot maure, tantot négro-mauritanien. Sa mère est une Hatania, son pèré un
Wolof, voire Cri du hatani n°3
12) Camara Massar : Comptable dans les Ambassades de Mauritanie. Tantot
maure, tantot négro-mauritanien. Sa mère est une Hatania de la tribu Idaouali ,
son père est d’origine guinéenne . Il a été envoyé en urgence en 1998 pour
épauler l’ancien comptable Ahmedou Ould Saleck, impliqué dans le détournement
des déniers publics au consulat de Mauritanie en Guinée-Bissau. C’est la
première fois qu’un comptable vient au secours d’un autre à savoir son maître.
En Mauritanie, l’esclave défend toujours son maître. Là, cette conduite est
faite avec la complicité de l’Etat. L’exécutant était Abderrahim ould Hadrami,
ancien Ambassadeur Directeur du département Afrique au Ministère des Affaires
Etrangères de Mauritanie. Et ce, avec la complicité de Mohamed ould Maouya,
ancien secrétaire Géneral des Ministères des Affaires Etrangères et de Mohamed
El Hacen ould Lebatt, ancien ministre du même département
13) Coulibaly Bouya : Membre de SOS Esclaves à Paris. Un affranchis de
l’esclavage Soninké.
14) Monsieur Thiombé : Maire de Kaédi in Communiqué n°61

15) Le colonel Dia Adama Oumar Liste 8
16) Le général Félix Négri Liste 8
17) Commissaire Mohamedou Diop Article 217

source:http://www.haratine.com/liste7.htm
diko12003@yahoo.fr