Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
LIVRE

Livre : « AFRICAN TABLOID », une publication du Gabonais Janis Otsiemi


Alwihda Info | Par Franck CANA - 23 Mai 2015 modifié le 23 Mai 2015 - 01:09


Livre : « AFRICAN TABLOID », une publication du Gabonais Janis Otsiemi
L'auteur de « La vie est un sale boulot » ou encore « La bouche qui mange ne parle pas », nous dévoile son dernier livre « African tabloïd ». Un polar dans lequel le journaliste Roger Missang est découvert en bord de mer, près du palais présidentiel. Son cadavre est amputé de deux doigts. Il était connu pour être une plume en guerre contre les antivaleurs.

La victime travaillait pour le journal indépendant gabonais « Échos du sud », derechef interdit de parution peu avant sa mort pour son article intitulé « Diagnostic d'un État voyou ». Les investigations qui ne sont pas simples peuvent à tout moment subir des pesanteurs dans la mesure où le procureur de la République de Libreville n'est autre que le gendre du chef de l’État.

Pour autant, les enquêteurs vont travailler d'arrache-pied pour mener à bien leurs recherches. Sans fausse note, Janis Otsiemi éveille l'empathie du lecteur, l’entraînant parfois à rire à gorge déployée par le biais des expressions locales qui embellissent et colorent l’œuvre.

Le chéquier du ministre Mebale est dérobé dans sa voiture « pendant qu'il coulissait dans un hôtel une adolescente levée quelques jours plus tôt devant un lycée... Boukinda pensait qu'un vrai gabonais devrait avoir une femme légitime et un deuxième bureau en cas de coup dur... Martha était la bonamie, c'est-à-dire, la maîtresse de Koumba... Un subterfuge qu'il utilisait pour couvrir ses coucheries extraconjugales… »

Au final, les auteurs du crime crapuleux en réalité lié au travail de recherche de la victime relatif à un trafic de faux médicaments vendus dans les pharmacies de Libreville sont interpellés. La plume est épurée mais puissante. A vrai dire, l'écriture de Janis Otsiemi est une flèche de liberté. Avec « African tabloïd » qui s'adresse à tous, cet auteur de polars à succès confirme qu'il est l'une des plus belles plumes africaines du moment.

Franck CANA

« African tabloïd », de Janis Otsiemi, roman, Éditions Jigal. 208 pages. 16,80 euros.

Source : Mito revista cultural n°21 de mai 2015.