Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Lycéennes kidnappées au Nigéria : une piste s’ouvre dans le Nord de Centrafrique


- 9 Mai 2014 modifié le 9 Mai 2014 - 15:43


Lycéennes kidnappées au Nigéria : une piste s’ouvre dans le Nord de Centrafrique
9 mai Kangbi-ndara.net/ Une piste en République Centrafricaine s’ouvre aux enquêteurs nigérians et étrangers en charge du rapt massif de quelques 200 lycéennes nigérianes dans l’Etat du Borno dans le Nord-est du Nigéria.
 
L’information est donnée ce jour par un relais d’un parti politique centrafricain à Birao (chef-lieu de la Vakaga) et confirmée par certains habitants de Tiringoulou (plus de 150 km de Birao), zone présentement contrôlée par les ex combattants de la coalition Séléka.
 
Une cinquantaine de jeunes filles ne parlant que l’anglais accompagnées des hommes parlant la même langue ont été perçues dans la Préfecture de la Vakaga précisément dans les Villes de Tiringoulou et Birao (Nord-est). Elles sont portées-disparues depuis près d’une semaine.
 
Selon les témoignages concordants, près d’une demie centaine de jeunes filles qui ne parlent que l’anglais ni les langues de Centrafrique, ni celles du Soudan ou encore celles du Tchad ont été temporairement conduites à bord d’un camion cantonnées à Birao.
 
D’importants mouvements vers le lieu de cantonnement des jeunes filles sont signalés par notre source à Birao avant que le véhicule ne conduise les filles anglophones à Tiringoulou pour être embarquées dans un avion qui proviendrait du Soudan (Ndlr : à vérifier) dans la nuit de dimanche à lundi.
 
L'association des chrétiens du Nigeria a publié une liste de 180 noms, précisant que 165 de ces jeunes filles sont chrétiennes.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements