Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ANNONCES

M. Ngarmbatina Lamane ex-SG des jeunes du FAR rallie au MPS


Alwihda Info | Par - 27 Novembre 2014 modifié le 27 Novembre 2014 - 16:20


photo alwihda
photo alwihda
Mesdames, Messieurs les journalistes.
Camarades militants et distingués invités.
 
Nous vous souhaitons très chaleureusement  la bienvenue à ce point de presse relatif à notre ralliement au Mouvement Patriotique du Salut (MPS). Les raisons de notre démission du FAR sont multiples mais permettez-nous de vous citer quelques-unes :
Le coordonateur exécutif fédéral M. Ngarlejy Yorongar a trahi ses propres convictions et le peuple tchadien tout entier, les actes qu’il pose au quotidien sont contraires aux normes démocratiques. Nous affirmons haut et fort que M. Yorongar est un dictateur et un grand fossoyeur de la démocratie. Il n’a pas d’avenir politique mais que de souvenirs.
Ce vendeur d’illusions se croit être illuminé ou un devin qui croit par un coup de baguette magique pouvait changer le Tchad. Certes il est permis de rêver mais, il y a des rêves irréalistes. M. Yorongar rêve debout à midi les yeux ouverts. Quand  on est incapable de gérer une famille comment peut-on prétendre diriger un grand et vaste pays comme le Tchad ? Soyons sérieux et réalistes.
 
Mesdames, Messiers les journalistes
Depuis des lustres, Yorongar s’est mué dans un radicalisme révolu et en assimilant sa formation politique à une propriété privée. Le FAR n’est plu que l’ombre de lui même. Ce manque criard de leadership a conduit inéluctablement le FAR dans une mauvaise gestion. Les dons et legs venant des pays fédéraux dont notamment la Chine, prennent des directions inconnues. Le FAR  qui, depuis sa création en 1992 n’a jamais organisé un congrès, ne peut et prévaloir être un parti politique. M. Ngarlejy Yorongar est facto candidat à toutes les échéances électorales sans être investi par son parti. Le navire FAR prend de l’eau dans tous ses compartiments, j’appelle donc les quelques rares militants qui sont accrochés à cette épave à quitter ce navire avant qu’il ne sombre au fond de l’oubliette de l’histoire.
M. Ngarlejy Yorongar est un véritable obstacle pour le développement du Tchad en général et du Logone Oriental en particulier. Ainsi, il a initié un plan machiavélique de la sécession du pays dont la partie méridionale s’appelait « BELEZI » entendez, notre pays avec pour capitale Moundou. Nous disons NON à, la partition du Tchad, car le Tchad est un et indivisible. M. Yorongar n’est pas conséquent avec lui-même, il joue au trouble fête. Il n’est qu’un simple animateur de la vie politique. Accordons-lui donc une belle retraite politique.
Notre ralliement aux idéaux du MPS est sans ambiguïté. Le chef de l’Etat Son Excellence IDRISS DEBY ITNO est un homme d’actions. Le bilan de son quinquennat en cours est positif à moins qu’il faille être aveugle du jour pour ne rien voir.
 
Mesdames, Messieurs les journalistes.
La Renaissance du Tchad prônée par le Chef de l’Etat n’est pas un slogan politique mais une réalité. Raison pour laquelle, nous adhérons à cette noble et grande vision. La jeunesse est au cœur de l’action politique du Président de la République. J’en veux pour preuve, le Gouvernement actuel qui est composé majoritairement des jeunes dont la moyenne d’âge varie de 27 à 35 ans. La femme tchadienne, pilier de la Renaissance du Tchad est présente dans l’esprit du chef de l’Etat qui lui a accordé un quota de 30% dans toutes les instances décisionnelles de notre pays. Le président de la République ambitionne de faire du Tchad un pays émergent à l’horizon 2025.
 Mesdames et Messieurs les journalistes, voila en quelques mots les raisons de notre ralliement au Mouvement patriotique du Salut.
 
Vive le MPS pour que vive le Tch
 

Mahamat Ramadane
Journaliste-reporter Alwihda Info. Tél : +(235) 63 38 40 18 En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 12:07 Toyota corolla 1.3l

Mercredi 17 Août 2016 - 06:44 Loue villa à N'djamena/ Tchad

ANNONCES