Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
REACTION

MULLER Stéphane, directeur général de la FIPCAM,fin de règne annoncée d’un manipulateur.


Alwihda Info | Par ASSAMBA Moise et MOULIOM Gaston - 2 Juillet 2016 modifié le 2 Juillet 2016 - 21:59

Le mépris affiché envers les décisions des autorités de la république, l’organisation et le financement d’une prise d’otage d’un humanitaire et la tentative d’assassinat de 3 employés. Sa dernière trouvaille est l’instauration du courbé dont il cite dans son article comme moyen de promotion interne pourtant cette chose là est interdite au Cameroun.


Les salariés sont décidés à botter en touche un aigrefin.

Communiqué de presse/MSF/02/07/2016

Les salariés de la société forestière FIPCAM informent l’opinion nationale et internationale qu’à la suite d’une réunion de crise tenue le 30 juin 2016, quelques instants après la visite du préfet de la Mefou et Afamba dans les locaux de la société.

Le directeur général, MULLER Stéphane a promis l’octroi prochain d’une prime et a sollicité l’aide et l’union sacrée de tous les salariés autour de sa personne pour plaider sa cause auprès des autorités camerounaises afin qu’il ne soit pas arrêté et jeté en prison. Il a également offert 500 000 fcfa à un groupe minoritaire d’employés membres de son giron pour qu’ils fassent une série de publications et de commentaires sur internet pour tenter de noyer les infractions dont il est accusé et qui sont relayées sur Internet, dans les radios et télévisions par des journalistes.

Après l’avoir longtemps écouté et connaissant l’individu, la masse salariée majoritaire rejette toutes les possibilités d’une intervention en sa faveur ou d’un arrangement et convoque la clairvoyance et la responsabilité de la famille BRUNO et du président fondateur de la FIPCAM pour limoger MULLER Stéphane dans les plus brefs délais et sauver l’image de marque de l’entreprise et ses 700 employés et le colossal investissement déjà réalisé par Maurizio BRUNO.

Lorsqu’un patron n’est plus respecté et ne fait plus peur, il ne vaut plus la peine de l’avoir. Avec lui la société FIPCAM va droit vers le mûr et les dégâts risquent d’être démesurés pour nous tous.

Nous voulons un nouveau directeur général, responsable, intègre, discret et sage, qui n’expose pas l’entreprise aux yeux du monde entier en faisant s’affronter sur internet deux camps d’employés d’une même entreprise et en s’opposant aux autorités du pays.


Nos revendications restent et demeurent inchangées :

La prise en charge complète des cas d’accident de travail, la prime de participation au logement pour tous, la scolarisation pour les familles des employés déplacés, la régularité des visites médicales, une voiture de service pour chaque chef de service de race noire ou blanche, les frais de participation aux repas, l’assurance maladie pour les nationaux et les expatriés, la prime de salissure de risque et de lait, une cantine et un cuisinier dans chaque chantier, l’affichage de la liste des maladies professionnelles, la camerounisation des cadres, la fourniture gratuite de l’eau potable dans les chantiers, le respect stricte de la paie huit jours francs après la fin du mois, le respect des procédures de licenciement, l’acquisition d’un bus de transport collectif, la création et le fonctionnement d’une vraie mutuelle, l’annulation de l’affectation des techniciens du service construction dans les domiciles et chantiers privés des fonctionnaires sans une notification écrite et sans prime, annuler toutes les sanctions déployées contre ZOGO André. Revoir la prime de transport des grumes pour les chantiers, aménagement, parc et chauffeurs grumiers comme suit :65f/m3 catégorie 1 à 4 , 85f/m3 catégorie 5 à 6 , 105f/m3 catégorie 7 à 8 , 125f/m3 catégorie 9 , 145f/m3 catégorie 10. Revoir la prime de production débités pour la scierie, traçabilité, chauffeurs plateaux, séchoir, garage et construction comme suit : 55f/m3 catégorie 1 à 4 , 75f/m3 catégorie 5 à 6 , 95f/m3 catégorie 7 à 8 , 105f/m3 catégorie 9 , 125f/m3 catégorie 10.

(©)La masse salariée de la FIPCAM
Email :salariesfipcam@gmail.com

Collaboration rédactionnelle :ASSAMBA Moise et MOULIOM Gaston
 


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements