Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Mahamat Saleh Haroun : "L'éducation nationale doit prendre la charge de la paix et du vivre ensemble"


Alwihda Info | Par - 12 Août 2017 modifié le 12 Août 2017 - 10:12

Djimet Wiche Wahili
Journaliste, directeur de publication. Tél : +(235) 66304389 E-mail : djimetwiche@gmail.com En savoir plus sur cet auteur

Le ministre de la Culture Mahamat Saleh Haroun s'est confié à Alwihda Info à la fin de la cérémonie de célébration du 57ème anniversaire de l’accession du Tchad à la souveraineté internationale. Un defilé militaire a été organisé avec faste, ce matin à la Place de la Nation en présence du président de la République, Idriss Déby Itno, du premier ministre Pahimi Padacké Albert, de la première Dame, Hinda Déby Itno, des responsables militaires et civils et des corps diplomatiques.


Le ministre de la Culture Mahamat Saleh Haroun. Crédits photo ://
Le ministre de la Culture Mahamat Saleh Haroun. Crédits photo ://
Ministre de la culture, Mahamat Saleh Haroun :
« Il est important que l’éducation nationale prenne en charge la question de la paix et du vivre ensemble »
 
"J’ai remarqué, pendant que le modérateur commentait le défilé, le son coupait tout le temps. Vous l’avez remarqué ? Après 57ans d’indépendance, on ne devrait plus avoir ce genre de problème. Ça me parait très important. Vous savez,  la guerre, on ne l'a choisis pas. Si le Tchad a fait la guerre, sans doute qu’il était obligé quelque part de se défendre. C’est ça. Je pense, comme toute nation souveraine quand on veut défendre ses droits, qu'on n’a pas d’autres solutions que de répondre quand on est attaqué. Maintenant c’est la période où l’on essaie de bâtir une culture de la paix. C’est important. Sans la paix, il n’y a pas de développement possible. Il n’y a pas d’inscription de chose dans le long terme, c’est pour ça qu’il est important que l’éducation nationale prenne en charge cette question de la paix et du vivre ensemble et que nos enfants apprennent ça très tôt dès le bas âge", a déclaré le ministre de la Culture, Mahamat Saleh Haroun à Alwihda Info.