Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

Mali : L'initiative des journalistes de Goma


Alwihda Info | Par AJVPD - 2 Septembre 2013 modifié le 2 Septembre 2013 - 19:00

Après analyse de ces deux documents, tous les participants ont été unanimes quant à leur lecture erronée du fait que tout le monde réduisait l`Accord- cadre, géniteur de la résolution 2098 à la seule brigade d`intervention au sein de la MONUSCO, alors que d’autres mécanismes sont envisagés tels que le dialogue politique transparent et inclusif entre toutes les parties prenantes pour la réconciliation et la démocratie, l`organisation des élections provinciales et locales crédibles et transparentes, la décentralisation effective, la réconciliation nationale, etc. 


AJVPD - Action des Journalistes Volontaires pour la Paix et la Démocratie
COMMUNIQUE DE PRESSE

Les journalistes réunis au sein du cadre dénommé « Action des Journalistes Volontaires pour la Paix et la Démocratie » ont organisé à Goma le 27 août 2013 une journée d’échange sur l’Accord-cadre d’Addis-Abeba et la résolution 2098 du conseil de sécurité des Nations unies.

Cette rencontre a été facilitée par l`accompagnement de POLE INSTITUTE, Institut Interculturel dans la Région des Grands Lacs et des experts issus des organisations politiques et judiciaires.

Les professionnels des médias, les acteurs de la société civile et politique ont pris activement part aux discussions qui avaient pour objectif de mieux comprendre ces deux textes et en avoir une bonne interprétation au profit de toute la population locale.

Après analyse de ces deux documents, tous les participants ont été unanimes quant à leur lecture erronée du fait que tout le monde réduisait l`Accord- cadre, géniteur de la résolution 2098 à la seule brigade d`intervention au sein de la MONUSCO, alors que d’autres mécanismes sont envisagés tels que le dialogue politique transparent et inclusif entre toutes les parties prenantes pour la réconciliation et la démocratie, l`organisation des élections provinciales et locales crédibles et transparentes, la décentralisation effective, la réconciliation nationale, etc. 

La mauvaise interprétation de ces deux textes par certains hommes politiques et quelques animateurs de la société civile a favorisé la manipulation de la population. Les medias à leur tour ont relayé cette prise de position sans fournir aucun effort pour mieux comprendre cet Accord- cadre d’Addis-Abeba et la Résolution 2098.Cette irresponsabilité partagée a provoqué des actes de violence notamment contre la MONUSCO, qui ont occasionné des pertes en vies humaines au sein de la population civile et des dégâts matériels importants.

Les participants à cette journée d’échange ont tous conclu que la brigade d`intervention n`est pas la seule solution pour sortir l’Est de la RDC de la crise qu’elle traverse actuellement. La grande responsabilité incombe d`abord au gouvernement de la RDC ensuite aux pays signataires de l’Accord avec le soutien et l’accompagnement de la communauté internationale.

Tous les participants ont déploré le fait que l`Accord-cadre, même s`il est opposable à toutes les parties signataires, n`a pas de caractère contraignant pour les pays signataires de la sous-région qui ont brillé par le manque de leur volonté de mettre en application leurs engagements. Cependant il a été constaté que le Gouvernement congolais doit encore fournir beaucoup d’efforts pour la mise en œuvre de ses engagements dans l`Accord- cadre dont l`approfondissement de la réforme du secteur de la sécurité, le processus de la décentralisation, la promotion du développement économique y compris l`expansion des infrastructures et de la fourniture de services sociaux de base, la réforme des finances publiques et la réconciliation nationale, la tolérance et la démocratie.

Face au déficit communicationnel en rapport avec ces deux textes, il a été recommandé à l`AJVPD de renforcer la vulgarisation de ces deux documents non seulement à Goma mais aussi dans les différents territoires de la province du Nord-Kivu où l’on observe plusieurs agitations contre la MONUSCO et les agences du système des Nations unies.

Une formation au préalable des journalistes sur la vulgarisation de l`accord cadre et la résolution et d`autres vulgarisateurs a été souhaitée par le participants.

Fait à Goma le 28 Aout 2013
ROZALI ZAWADI
Porte-parole de l’AJVPD
Tel. : +243997757301
Mail : zrosy4@gamil.com


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements