Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

Mali: Le gouvernement condamne "avec fermeté" l’occupation d’Anefis par les éléments armés de la CMA


Alwihda Info | Par Gouvernement Mali - 19 Septembre 2015 modifié le 19 Septembre 2015 - 21:53


COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT RELATIF A L’OCCUPATION DE LA LOCALITE D’ANEFIS PAR LA CMA

Le Gouvernement de la République du Mali a appris avec une vive préoccupation que des éléments armés de la CMA ont occupé le 18 septembre 2015 Anefis après le départ de la Plateforme de cette localité.

Le Gouvernement de la République du Mali avait considéré à l’époque, l’occupation d’Anefis par la Plateforme comme une violation de l’Accord pour la paix et la Réconciliation et avait exigé de cette dernière de se conformer aux dispositions dudit Accord dont la mise en œuvre devrait mobiliser toutes les énergies des parties prenantes : le retrait de la Plateforme avait été demandé sans conditions par le Président de la République du Mali et par la Médiation internationale.

Le Gouvernement de la République du Mali qui s’était réjoui de l’exécution de ces exhortations par la Plateforme ne peut aujourd’hui que condamner avec fermeté l’occupation à nouveau d’Anefis par les éléments armés de la CMA, qui constitue une grave violation de l’Accord et est de nature à compromettre les chances de succès de la politique d’apaisement à laquelle demeurent attachés le Gouvernement et l’ensemble de la Médiation internationale.

Aussi, le Gouvernement de la République du Mali demande-t-il à la CMA de procéder dans les meilleurs délais et sans conditions au retrait de ses éléments armés d’Anefis. 

Le Gouvernement de la République du Mali appelle de nouveau l’attention de la MINUSMA sur la nécessité d’assumer toutes ses responsabilités conformément à son mandat de stabilisation de la paix et de protection des populations civiles.

Le Gouvernement du Mali saisit également cette opportunité pour lancer un appel pressant à toutes les parties signataires de l’Accord de paix ainsi qu’à la Médiation internationale pour une mobilisation générale en faveur de la restauration de la paix dont l’un des moyens essentiels reste le cantonnement des groupes armésconformément aux dispositions pertinentes de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation signé le 15 mai 2015 et parachevé le 20 juin 2015.

Le Gouvernement de la République du Mali réitère sa ferme volonté de respecter pleinement tous les engagements auxquels il a souscrits pour la mise en œuvre réussie de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation.

​​​​​​Fait à Bamako, le 19 Septembre 2015


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements