Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Mali : Quatre militaires tchadiens tués dans un attentat


- 12 Juin 2014 modifié le 12 Juin 2014 - 00:11


Par Le Monde.fr

Mali : Quatre militaires tchadiens tués dans un attentat
Quatre militaires tchadiens de l'ONU ont été tués lors d'un attentat à la voiture piégée mercredi 11 juin à Aguelhok, au Mali, a annoncé le ministère de la défense malien.
 
Un précédent bilan des sources militaires maliennes et africaines avait fait état de « quatre militaires tchadiens et maliens » tués dans cet attentat-suicide commis à Aguelhok, ville située à mi-chemin entre Kidal et Tessalit, dans le nord-est du Mali, près de la frontière avec l'Algérie.
 
L'attentat, qui s'est produit à l'entrée du camp de la Minusma – la force de l'ONU au Mali – a également fait « dix blessés » dont « six soldats de la Minusma et quatre militaires maliens » qui étaient aussi dans le camp, a ajouté la même source sans préciser la nationalité des soldats blessés de l'ONU.
 
Le chef de la Minusma, Albert Koenders, a condamné une attaque « lâche et odieuse ». « Je suis choqué que de valeureux soldats de la paix soient à nouveau pris pour cible. Cet attentat ne détournera pas la Minusma de sa mission de rétablissement de la paix et de la sécurité au Mali », a-t-il ajouté.
 
Le président tchadien Idriss Déby avait envoyé, au début de 2013, ses troupes en première ligne aux côtés de la France, laquelle avait été à l'initiative de l'intervention internationale armée, toujours en cours, contre les groupes islamistes armés qui ont occupé le nord du Mali pendant plusieurs mois en 2012.
 


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements