Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

Manquements notoires dans les unités sanitaires et hospitalières du Cameroun: Des associations camerounaises de la diaspora battent le pavé à Bruxelles


Alwihda Info | Par Cellule de Communication du CODE - 13 Mars 2016 modifié le 13 Mars 2016 - 19:16

La diaspora camerounaise en Belgique et les associations de défenses et de promotion des droits humains ont décidé de dénoncer au cours d'une réunion, ce dimanche 13 mars 2016 à Bruxelles pour dénoncer la situation désastreuse des urgences et de la prise en charge médicale au Cameroun. Des manifestations publiques sont prévues devant les locaux des ambassades du Cameroun à l'étranger.


Par ailleurs, nous invitons les Camerounais et amis du Cameroun à se rassembler tous les samedi, ce à partir du 19 mars 2016, devant les locaux abritant les services de l'ambassade du Cameroun à l'étranger pour dénoncer ces crises sanitaires et hospitalières au Cameroun

Les membres du Conseil d’administration (CA) du CODE (Collectif des Organisations Démocratiques et Patriotiques des Camerounais de la Diaspora), du CEBAPH (Cercle Belgo-Africain Pour la Promotion Humaine), Du Mvt Fev 2008 (Mouvement de février 2008 au Cameroun), de ASI (Action Solidarité Internationale), Du Collectif Folefack, du CNI Belgique (Collectif contre l'impunité au Cameroun), Le CCL Libération,(Comité Citoyen pour la Libération des Prisonniers Politiques Camerounais) ... avons appris avec stupéfaction le décès d'une femme enceinte en phase d'accouchement des jumeaux à l'hôpital Laquintinie de Douala

Selon les informations en provenance du Cameroun, Monique KOUMATE, âgée de 31 ans est morte atrocement, avec le fruit de ses entrailles ce samedi 12 mars 2016 à l’Hôpital Laquintinie de Douala. Transportée après quelques contractions dans un taxi, cette dernière perd connaissance à son arrivée dans cette unité hospitalière où ses proches n’ont trouvé personne pour s'occuper d'elle .
Quelques temps après un médecin s’est présenté avec le stéthoscope, et a signalé que dame Koumaté est décédée. Les enfants dans le ventre étouffés vont aussi rendre l’âme à cause de l’absence du chirurgien

Face à ces manquements graves, la diaspora camerounaise en Belgique et les associations de défenses et de promotion des droits humains demandent que Paul Biya de démissionner car, en 33 ans de pouvoir, rien n’a été fait par ce dernier pour améliorer la situation désastreuse des urgences et de la prise en charge médicale au Cameroun.

À voir l’état de décrépitude de notre pays, nous ne pouvons nous permettre ses multiples voyages à l’étranger avec ses délégations de courtisans dans les hôtels de luxe au frais des contribuables camerounais qui peinent à s’acheter une simple morceau de sucre.

Nous sommes passés d’un pays à l’auto suffisance alimentaire qui faisait la fierté de tous les camerounais à un pays pauvre très endetté par ses choix politiques et non à cause de la conjoncture économique mondiale. Il est clair maintenant que M. Paul Biya est l’ivraie que nous devons séparer du bon grain.
Chers compatriotes, personne n'est dupe. Il y a des jours comme ça où l'imposture s'écroule. La décrépitude des structures sanitaires , la corruption, les manquements professionnels du corps médical tuent les vies humaines.

C'est tout le système hospitalier entretenu par Paul Biya qui a longtemps tué en silence qui est mis à nu. Et personne ne doit nous distraire !
Nous réclamons aussi la démission du Ministre de la santé et du directeur de l'hôpital laquintinie pour manquements graves.
Peuple camerounais non écouté et oublié : Paul Biya n’a, à ce jour préparé aucune réponse à vos préoccupations et refuse votre écoute. Dans un pays normal, on aurait déjà enregistré des démissions ou des sanctions.

La diaspora camerounaise en Belgique et les associations de défenses et de promotion des droits humains s'associent à la grande majorité des camerounais pour s'incliner devant les dépouilles et adresser à la famille éprouvée ses sincères condoléances.

Par ailleurs, nous invitons les Camerounais et amis du Cameroun à se rassembler tous les samedi, ce à partir du 19 mars 2016, devant les locaux abritant les services de l'ambassade du Cameroun à l'étranger pour dénoncer ces crises sanitaires et hospitalières au Cameroun

Fait à Bruxelles le 13 mars 2016.

Le CODE (Collectif des Organisations Démocratiques et Patriotiques des Camerounais de la Diaspora)
Le CEBAPH (Cercle Belgo-Africain Pour la Promotion Humaine)
Le Mvt Fev 2008 (Mouvement de février 2008 au Cameroun)
L'ASI (Action Solidarité Internationale)
Le Collectif Folefack,
Le CNI Belgique (Collectif contre l'impunité au Cameroun).
Le CCL Libération,(Comité Citoyen pour la Libération des Prisonniers Politiques Camerounais)


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements