Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Maroc : Les Rifains manifestent dans le calme


Alwihda Info | Par Islam al-Maghribi - 19 Mai 2017 modifié le 19 Mai 2017 - 07:36

Des milliers de personnes ont manifesté hier soir dans les rues de la ville marocaine d'Al Hoceima suite à l'appel du mouvement de protestation du Rif, une région située dans le nord du Maroc.


Ce mouvement est né après la mort tragique de Mohcine Fikri, un poissonnier d'Al Hoceima, qui a été tué en octobre dernier après avoir été broyé par une benne à ordures. Depuis sa mort, la protestation n'a pas cessé de prendre de l'ampleur.

La manifestation, qui a commencé par une allocution de Nasser Zefzafi "l'insurgé du Rif" et l'homme fort de ce mouvement de contestation, s'est déroulée dans le calme. Elle a débuté à la Place Anoual et s'est terminée à la Place Mohammed VI (Place des martyrs, autrement dit).

Fidèles à leurs habitudes, les manifestants ont brandi des pancartes, le drapeau berbère, aux couleurs jaune, verte et bleue frappé de la lettre Z en Tifinagh, et l'éphémère république du Rif proclamée dans les années 1920. Ils ont crié "Vive le Rif", "Non à la militarisation", "Etes-vous un gouvernement ou un gang ?" et autres slogans dénonçant la "corruption" de l'Etat.

Nasser Zefzafi, le leader du mouvement, a repris la parole une nouvelle fois à la fin de la manifestation et a longuement harangué la foule.

Il a rejeté les accusations de séparatisme et a dénoncé la corruption de l'exécutif et des politiciens locaux, les mafias locales, l'esprit de répression de l'Etat et de ses services de renseignement qui manipulent les institutions, le sous-développement de la région et la présence massive des militaires dans la ville d'Al Hoceima.

A Rabat, une manifestation de soutien et de solidarité au mouvement de protestation du Rif a été organisée devant le parlement. Elle a réuni plus de 500 personnes.