Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ACTUALITES

Maroc : Pourquoi cette désolidarisation de la contestation au Rif ?!


Alwihda Info | Par Islam al-Maghribi - 22 Mai 2017 modifié le 22 Mai 2017 - 06:52

A Al Hoceima, la contestation se poursuit toujours. La population rifaine condamne la marginalisation, le retard, la pauvreté, le chômage, la discrimination et l'injustice sociale. Des marocains -des autres villes et régions- soutiennent leurs manifestations. D'autres crachent sur leur mouvement. Pourquoi ces autres agissent de la sorte ?! Kamal Znidar, écrivain marocain, nous apporte une partie de réponse :


Derrière cette propagande mensongère que des marocains mènent contre les manifestants rifains se cache un mélange de la jalousie et de l'envie… et surtout une volonté de se protéger et de préserver son image et sa bonne réputation.

En voyant la population rifaine manifester pour sa dignité, des marocains se sentent inférieurs. Ils se trouvent devant le miroir, se voient comme ils sont et redécouvrent à quel point ils sont lâches.

L'idée de voir le monde se rendre compte de leur lâcheté réveillent des blessures secrètes et des inquiétudes qui les rendent frustrés. Elle les fait souffrir, génère chez eux une sensation de malaise et des troubles psychoaffectifs.

Pour maquiller leurs faiblesses et empêcher les autres de découvrir à quel point ils sont lâches, ils font tout pour diaboliser l'image des militants rifains. Pour ne pas voir leur réputation se détériorer, ils crachent sur leur contestation au Rif et disent qu'elle est le produit de mouvements indépendantistes.

Ils lancent des fleurs sur l'Etat et propagent des slogans mensongers tels que "Le Maroc est le plus beau pays au monde" voire "On a un bon gouvernement qui fait tout pour le progrès du pays et le bonheur des marocains". Et font passer les militants rifains pour des apaches, des traitres et des séparatistes.

Certains, la frustration les pousse à demander aux autorités d'intervenir violemment pour mettre fin à la contestation au Rif. Des uns demandent même l'emprisonnement de Nasser Zefzafi et ses camarades… Pire, d'autres vont jusqu'à réclamer leurs têtes.

Ceci est choquant, oui ! Mais ces sensations négatives que ressentent ces marocains quand ils voient les rifains manifester sont ainsi faites. Poussées à l'extrême, elles créent un sentiment de frustration très puissant, des pulsions terribles qui deviennent destructrices voire meurtrières quand elles sont incontrôlées et aveuglantes.