Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

Maroc: appel à mobilisation contre les arrestations systématiques des ressortissants de pays d'Afrique subsaharienne


Alwihda Info | Par - Җ€BIЯ - - 12 Février 2008 modifié le 12 Février 2008 - 19:44

C'est une véritable chasse au faciès qui s'opère, sans autre discernement que celui de la couleur de la peau et sans qu'aucun délit ne soit reproché aux personnes arrêtées. Ce n'est qu'au commissariat que les forces de l'ordre contrôlent l'identité des personnes, et procèdent alors à une opération de « tri » entre les personnes en possession de papiers d'identité qui sont « relâchées » et celles qui n'ont pas de papiers sur elles qui sont aussitôt refoulées vers la frontière Algérienne (pourtant officiellement fermée depuis 1994).


Maroc: appel à mobilisation contre les arrestations systématiques des ressortissants de pays d'Afrique subsaharienne
Au Maroc, contrôles et arrestations systématiques de ressortissants de pays d'Afrique subsaharienne

APPEL A LA MOBILISATION

Rabat, Lundi 11 février 2008

Depuis le 19 janvier 2008, les forces de l'ordre marocaines effectuent des opérations de contrôle et d'arrestation systématique de ressortissants de pays subsahariens. Selon des informations récoltées par des organisations du manifeste euro-africain sur les migrations, plusieurs centaines de personnes ont été arrêtées dans plusieurs villes du Maroc.

A Rabat, où ces opérations de contrôle sont actuellement quasi-quotidiennes ; des policiers marocains en civil quadrillent les quartiers populaires et procèdent à l'arrestation des noirs qui se trouvent dans les rues, aux arrêts de bus, devant les commerces…. C'est une véritable chasse au faciès qui s'opère, sans autre discernement que celui de la couleur de la peau et sans qu'aucun délit ne soit reproché aux personnes arrêtées. Ce n'est qu'au commissariat que les forces de l'ordre contrôlent l'identité des personnes, et procèdent alors à une opération de « tri » entre les personnes en possession de papiers d'identité qui sont « relâchées » et celles qui n'ont pas de papiers sur elles qui sont aussitôt refoulées vers la frontière Algérienne (pourtant officiellement fermée depuis 1994).

C'est ainsi que ces rafles touchent sans discrimination étudiants, salariés, travailleurs, réfugiés ou simples migrants qui doivent attendre plusieurs heures que la police termine son opération de tri et les libère ou les refoule - sans que les procédures prévues par la loi, qui exige un examen personnalisé de chaque dossier et une présentation de chaque personne refoulée devant la justice, ne soient respectées.

La situation est critique sur le plan humanitaire dans les quartiers périphériques ; la peur s'est installée et les migrants craignant de sortir ne serait-ce que pour s'approvisionner en nourriture.

Nous lançons cet appel aux membres du réseau afin qu'ils se mobilisent pour :

* Interpeller les représentations diplomatiques du Maroc dans les pays membres du manifeste euro-africain (les formes de mobilisation sont laissées à la discrétion des membres) ;

* Envoyer des lettres (fax..) de protestation aux responsables marocains (Palais Royal, Premier ministre, ministre de l'Intérieur, ministre de la Justice, Conseil consultatif des droits de l'homme etc. - prière de trouver plus bas les coordonnées des principaux responsables à interpeller) ;

* Interpeller le conseil des droits de l'homme de l'ONU, notamment du fait que le conseil est en train de faire le monitoring du respect par le Maroc des différentes conventions i nternationales qu'il a ratifiées ;

* Mobiliser les aides humanitaires pour faire face a la situation difficile que vivent les migrants a OUJDA (les quelques 500 personnes actuellement sur le campus manquent de couvertures, de vêtements chauds et de nourriture).

Coordonnées :

Palais Royal :
Al Mechouar Assaid, Palais Royale, Rabat, Maroc, Fax: + 212 37 73 07 72

1er Ministre : Mr Allal Fassi
Cabinet du Premier Ministre, Al Méchaouar Assaid, Palais Royale, Rabat, Maroc. Fax : + 212 37 76 99 95 / + 212 37 76 17 77

Ministre de l'intérieur : Mr Chakib Ben Moussa
Quartier Administratif, Rabat, Maroc, Fax : + 212 37 76 20 56.

Ministre de la Justice : Mr Abdelouahed RADI
Palais de la Mamounia, Rabat, Maroc, Fax : + 212 37 73 07 72 / + 212 37 73 89 40 / + 212 37 73 27 10.

Conseil Consultatif des Droits Humains : M. Ahmed Harezni , Président du Conseil Consultatif des Droits de l'Homme (CCDH).
Place des Chouhada, B.P. 1341, Rabat, Maroc, Fax : + 212 37 72 68 56


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements