Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Meurtre à Alep et message de condoléances du Roi du Maroc


Alwihda Info | Par Farid Mnebhi - 8 Décembre 2012 modifié le 8 Décembre 2012 - 13:08

Bien que ce crime ignoble ait été imputé par le régime de Bachar El Assad à des terroristes, tous les éléments objectifs laissent à penser que se serait une réponse, mieux une menace, de la part du régime syrien, à la réunion des amis du peuple syrien qu’abritera le Royaume du Maroc le 12 décembre prochain.


Il est des crimes méprisables commis par des Etats qui ne peuvent être passés sous silence. Le dernier en date est celui que vient de perpétrer, le 04 décembre 2012, le régime honni et sanguinaire de Damas en assassinant le Consul Honoraire du Royaume du Maroc de la ville martyre d’Alep. Feu Mohamed Aladine Kiali, de nationalité syrienne, a été froidement abattu à la sortie d’un hôtel restaurant Alepi alors qu’il était accompagné d’amis. Bien que ce crime ignoble ait été imputé par le régime de Bachar El Assad à des terroristes, tous les éléments objectifs laissent à penser que se serait une réponse, mieux une menace, de la part du régime syrien, à la réunion des amis du peuple syrien qu’abritera le Royaume du Maroc le 12 décembre prochain. D’ailleurs, ce même régime syrien s’était déjà, par la voix de son représentant à l’ONU, attaqué verbalement à Sa Majesté Le Roi Mohammed VI et menacé de se porter allié au régime algérien pour soutenir le Polisario. De plus le régime syrien avait réagit très violement lorsque se tenait à Rabat une réunion arabe pour soutenir l’opposition syrienne et qui avait décidé de suspendre la Syrie de la Ligue Arabe, en faisant attaquer le siège de l’Ambassade du Maroc par des Chabihet, des barbouzes armés pro-régime. Suite à ce meurtre inqualifiable, Sa Majesté Le Roi Mohammed VI a transmis, le 06 décembre 2012, un message de condoléances à la famille de la victime dans lequel il « exprime aux membres de la famille du défunt et, à travers elle au peuple syrien, sa grande tristesse et émotion, ainsi que sa forte condamnation de cette agression criminelle abjecte » et réitéré le « soutien permanent » du Royaume du Maroc au peuple syrien. Un acte qui est totalement en contradiction avec les prescriptions de l’Islam, de toutes les religions célestes, des valeurs humaines et des idéaux démocratiques. Dans son message à la famille du défunt, le Souverain marocain a également renouvelé « le soutien permanent du Maroc au vaillant peuple syrien, pour la réalisation de ses aspirations légitimes à la liberté, la démocratie et la dignité ». Enfin, on ne peut taire le fait que nombre de services de sécurité occidentaux font état d’une préparation d’attaques aériennes au gaz sarin par l’armée syrienne d’Assad contre le peuple syrien. Une utilisation d'armes chimiques considérée comme un crime scandaleux aux conséquences désastreuses et qui pourrait conduire le Président syrien et nombre de ses fidèles devant le Tribunal Pénal International pour crime de guerre ainsi qu’une réponse forte de la communauté internationale. A noter que le peuple syrien est en conflit armé contre le régime du Président Al Assad depuis début 2011 ; un conflit qui a fait plus de 41.000 morts depuis cette date et des centaines de milliers de réfugiés installés dans des camps en Irak, au Liban, en Turquie et en Jordanie pour la très grande majorité d’entre eux. Les autres s’étant exilés dans des pays européens, arabes ou en Amérique du Nord. Farid Mnebhi.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements