Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
REACTION

Mon appel à la libération totale de la Centrafrique


Alwihda Info | Par Simon Koitoua - 31 Octobre 2013 modifié le 31 Octobre 2013 - 10:28


Simon Koitoua.
Simon Koitoua.
Depuis le coup d'état militaire armée et entretenu par le Tchad et le Soudan qui avait évincé l’ancien Président François Bozize le 24 mars dernier, nous nous retrouvons dans une impasse où le monde semble tourner le dos au bon sens. Des rebelles tueurs professionnels escortés par le Tchad et autres mercenaires. Nous voudrions ici et maintenant nous incliner sur les dépouilles mortelles de nos vaillants filles et fils tombés sous les balles des criminelles mercenaires venus du Tchad et Soudan. Fiers, nous allons toujours mobiliser des jeunes Centrafricains à multiplier les manifestations sur l’ensemble du territoire national Centrafricain pour demander le départ de ceux qui ont provoqué cette tragédie et qui ont défendu crânement cette organisation criminelle.

Les rebelles venues du Tchad étant au pouvoir, vive le crime, vive l'impunité, les vols, les assassinats, les viols et autres violations des droits humains sous les yeux de la CEEAC, FOMAC et de la CLASSE POLITIQUE CENTRAFRICAINE.

Pour avoir pondu une analyse objective de la situation sociopolitique d'après le coup d’état de la sueur Djotodia. Entre temps les patriotes résistants continuent de défier les criminels de Michel Djotodia. La corruption, le népotisme et le clanisme ont pris une proportion inquiétante !au pays de Michel Djotodia. Malgré les appels à la reprise lancés par Michel Djotodia et le Faible premier Ministre Centrafricain avocat défenseur de la Seleka au pouvoir, les Centrafricains révoltés, meurtris et choqués fuient par milliers leur chère patrie pendant que d'autres préparent dans les villes et villages la réaction du peuple face a l'invasion étrangère de notre pays. Pour rétablir la Paix en Centrafrique –Retrait des troupes Tchadiennes –Démission de Djotodia –organisation d’une conférence nationale souveraine entre Centrafricain, car la présence de ce dernier au sommet de l’Etat augmentera la tragédie .C'est pourquoi nous rappelons à tous que malgré les ralliements de certains, le peuple doit rester serein et convaincu que notre révolution aboutira à la libération totale de notre pays annexé par le Tchad. Nous devons tous comprendre que nous n'avons pas perdu .L'heure est venue pour sceller une union sacrée de tous les Centrafricains, laissons de coté les débats stériles et dénonçons les traites de la patrie de tout genre. Après donc le lavage de linge sale en famille notre génération et nos doyens vont reprendre bientôt le contrôle de la souveraineté et les dignités inspirées par le Père Fondateur Barthélemy Baganda. Fiers Centrafricains restent fermes et dignes. Personne ne nous imposera Michel Djotodia si dans notre fort intérieur et dans notre comportement quotidien nous avons décidé de le vomir et le renier jusqu'à la révolte populaire finale qui finira par l'emporter.

Gardons confiance et reprenons du souffle car cette fois ci nous serons tous prêts et sur tous les plans pour libérer nos vaillants et dignes filles et fils de mains des bandits de grand chemin et nos terres.

Vive la Centrafrique
Vive notre Révolution
La Patrie ou la mort nous Vaincrons


Simon Koitoua.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements