Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Niger : Sept cadavres de ressortissants tchadiens trouvés en décomposition par des nomades


- 11 Mai 2014 modifié le 11 Mai 2014 - 17:04

Les cadavres des ressortissants venus, selon des informations concordantes, du Tchad, ont été trouvés dans état de décomposition avancée par des nomades. Il s’agissait de 4 hommes, 2 femmes et un enfant.


Par Aziz Mohamed, L'econews

Les victimes ont été abandonnées par leurs guides
Les victimes ont été abandonnées par leurs guides
Les recherches se poursuivent pour retrouver une cinquantaine de cadavres de migrants subsahariens, morts de soif alors qu’ils tentaient de rallier la ville de Tamanrasset.
 
Les frontières algéro-nigériennes deviennent, en ce temps de crise et d’insécurité, un mouroir pour les populations africaines qui tentent de fuir leur pays pour se réfugier en Algérie à la recherche de paix. Une dizaine de cadavres ont été découverts à l’extrême sud de Ain Guezam, pas loin de la ville nigérienne, Arlit.
 
Les cadavres des ressortissants venus, selon des informations concordantes, du Tchad, ont été trouvés dans état de décomposition avancée par des nomades. Il s’agissait de 4 hommes, 2 femmes et un enfant. 
 
Suite à cette découverte macabre, d’autres informations ont circulé dans cette région sur la disparition dans les étendues du désert d’un véhicule transportant entre 30 et 50 ressortissants de nationalité nigérienne.
 
Cette information a été relayée après la perte de contact, via le téléphone, entre le conducteur du véhicule et des attaches localisées au Nord du Niger.
 




1.Posté par Sarakou le 12/05/2014 10:26 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
SARAKOU

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Pour poster un commentaire, vous devez utiliser un Email valide. Les commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi seront effacés.
En raison d'un nombre important de commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi, les commentaires sont désormais soumis aux modérateurs afin d'être vérifiés.

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements