Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

Nigeria : Disparition d’un journaliste nigérian arrêté par des hommes en civil


- 4 Juillet 2014 modifié le 4 Juillet 2014 - 17:20


Un journaliste nigérian critique du gouverneur de l’Etat de Akwa Ibom a été enlevé le 2 juillet par trois hommes en civil. On n’est sans nouvelles de lui depuis. Les services de sécurité de l’Etat disent ne pas détenir le journaliste.
 
Reporters sans frontières appelle les autorités nigérianes à tout mettre en œuvre pour retrouver le journaliste Thomas Thomas, rédacteur du Global Concord, un journal indépendant diffusé dans la capitale de l’Etat du Sud, Uyo. Le 2 juillet, aux alentours de 18 heures, des témoins racontent avoir vu le véhicule du journaliste poursuivi par une Toyota Corolla. Trois hommes en civil et armés en sont sortis et ont forcé le journaliste à monter dans leur voiture. Il n’a pas été revu depuis.
 
Le journaliste s’était fait remarquer récemment par une série d’articles critiquant la gestion des fonds publics par le gouvernement provincial. Le gouverneur de l’Akwa Ibom, Godswill Akpabio, aurait pris ombrage de ces publications.
 
Contactée par Unyime Equere, le président du comité de rédaction du Global Concord, les services de sécurité de l’Etat (State Security Service, SSS) affirment ne pas détenir le journaliste. Néanmoins une source proche des SSS affirme le contraire. Le SSS est un service de renseignement qui opère en civil et dont les violences contre les journalistes ont régulièrement été dénoncées par RSF.
 
« Il est urgent de retrouver M. Thomas, déclare Cléa Kahn-Sriber, responsable du bureau Afrique de Reporters sans frontières. Si ses écrits ont dérangé les autorités de l’Etat, il existe des moyens légaux de recours. En aucun cas une intimidation armée n’est justifiée. Nous appelons ceux qui ont kidnappé le journaliste au respect de la Constitution nigériane, garante de la liberté de la presse. Il doit être relâché le plus rapidement possible »
 
Le Nigeria se place à la 112e place sur 180 dans l’édition 2014 du Classement mondial sur la liberté de la presse établi par Reporters sans frontières.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements