Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ACTUALITES

Nigeria: l’Armée met la main sur les enfants et les femmes des terroristes de Boko Haram


- 23 Juillet 2017 modifié le 23 Juillet 2017 - 18:08

L’Armée du Nigeria vient de mettre la main sur les enfants et les femmes des terroristes de Boko Haram. A l’inverse de ces djihadistes terroristes, leurs géniteurs et époux, il s’agit plutôt de mères meurtries dans leur chair et leur âme qui ont décidé de s’évader de l’enfer de leur « foyers ».


Les enfants et les femmes de Boko Haram se trouvent en ce moment entre les bonnes mains de l’Armée nigériane pour être sécurisés de l’enfer des prétendus foyers desquels ces braves femmes ont su se tirer avec leurs progénitures. Pour ne pas voir leurs enfants grandir dans une telle atmosphère de violence et de mort qui plane en permanence dans leur vécu quotidien, ces femmes, contraintes d’accepter ce qui leur est arrivé de dramatique, à savoir être contraintes « femmes » de terroristes Boko Haram et mère de leurs enfants, elles ont choisi de fuir loin de ce cauchemar. Hier mercredi 19 juillet 2017, l’annonce a été faite par les hautes autorités de l’Armée nigériane, notamment le Général de brigade Sani Usman, le porte-parole de l’Armée, en précisant que 37 personnes en tout, femmes et enfants, ont été ramenés dans les rangs de la partie normale de l’Etat nigérian. Un travail s’effectue en ce moment pour mieux les identifier et les insérer dans le tissu social normal duquel elles ont été arrachées brusquement. Cela s’est produit dans la région de Gujba et à Kamuya, à Yobe. Les femmes interceptées précisent qu’elles se sont échappées des « foyers-prisons » des terroristes de Boko Haram de Goropcha, dans l’Etat de Borno. AFRIQUE-SUR7