Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
Revue de Presse

"Nous ne laisserons personne sur le bord de la route" (Ibni Oumar Mohamed Saleh)


- 19 Avril 2014 modifié le 19 Avril 2014 - 10:49



Ibni Oumar Mohamed Saleh a accordé un entretien à Mondafrique. Revenant sur la création du "Mouvement du 3 février", le fils de l'opposant Ibni Oumar se veut rassembleur et affirme que « Nous pensons que nous pouvons réunir les tchadiens autour de ce symbole qu'était Ibni pour réaliser l'alternance tant attendu par les tchadiens et pour ne pas faire comme Déby. C'est pas pour prendre sa place mais c'est pour donner un nouveau souffle. Nous construirons ce Tchad là avec même les gens d'Am-Djarass qui est le village du Président. Nous ne laisserons personne sur le bord de la route, tous les tchadiens des 23 régions seront associés à la gestion du Tchad parceque sa dure trop longtemps et nous pensons que de là où il est, Ibni serait fière que son combat ne soit pas oublié et que ses idées triomphes même de la mort et de l'oubli. »

Le fils de l'opposant tchadien disparu en février 2008 à N'Djamena revient sur l'enlèvement, les différentes plaintes et enquêtes ainsi que sur les soupçons de complicité de la France.