Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
SCOOP

Organisation du salon « TOGO MARITIME » du 10 au 16 octobre prochain


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 18 Septembre 2016 modifié le 18 Septembre 2016 - 00:39


Organisation du salon « TOGO MARITIME » du 10 au 16 octobre prochain
Lomé, le 16 septembre 2016-Le Togo organise du 10 au 16 octobre prochain le salon « TOGO MARITIME ». L’événement s’inscrit dans le cadre du Sommet extraordinaire des chefs d’Etat de l’Union africaine sur la sureté, la sécurité maritime et le développement en Afrique.

L’organisation de ce salon a pour objectif de mettre en avant les moyens sécuritaires et économiques dont dispose le Togo dans le secteur maritime. « TOGO MARITME » veut essentiellement promouvoir le Togo et d’autres pays de la sous-région. Ce sera aussi une occasion pour les pays africains de faire connaître leurs potentialités.

Plusieurs experts du domaine seront présents à ce salon. Des manutentionnaires, des consignataires, des transitaires ou encore des armateurs vont promouvoir le Togo aux yeux de toutes les délégations qui seront présentes au Sommet. D’autres acteurs du domaine de la sécurité maritime participeront aux activités dudit salon. L’objectif étant de faire connaître aussi les institutions nationales et internationales de la sécurité maritime ainsi que agences de sécurité et de sureté maritimes.

Pour les responsables à l’organisation de « TOGO MARITIME », le salon se veut un espace de rencontres entre acteurs venus de divers horizons. A part les expositions, plusieurs activités sont prévues durant ce salon. Des dispositions sont prises pour une réussite de l’événement. « Le but essentiel étant de promouvoir les métiers de la mer au service de la sécurisation et du développement maritime ».

Rappelons que le Togo organise du 10 au 15 octobre une conférence sur la sûreté et la sécurité maritimes et le développement en Afrique. Ce sera l’occasion pour les Etats africains d’harmoniser et de pouvoir mettre collégialement en œuvre les dispositions à valeur juridique relative à la lutte contre la piraterie maritime, la pêche illicite non déclarée et non réglementée et la pollution marine. A cet effet, une charte devrait être signée par tous les chefs d’Etats.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements