Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

Ouverture à Gaborone de la conférence principale de planification de l'Exercice de terrain d'AMANI Africa II


Alwihda Info | Par Adil Abou - 10 Octobre 2013 modifié le 10 Octobre 2013 - 12:27

La Conférence, qui s'étalera sur trois jours, regroupe des officiers de planification de la Commission de l'UA, des Communautés économiques régionales/Mécanismes régionaux pour la prévention, la gestion et le règlement des conflits (CER/ MR), de l'Union européenne (UE), des Nations unies et d'autres partenaires, aux fins de dégager une stratégie pour la mise en œuvre des activités restantes dans le cadre du cycle AMANI AFRICA.


Gaborone, le 9 octobre 2013: Le Haut Représentant de l'Union africaine (UA) pour l'opérationalisation de la Force africaine en attente (FAA), le Général Sékouba Konaté, a ouvert, aujourd'hui, à Gaborone, la Conférence principale de planification de l'Exercice de terrain d'AMANI AFRICA II.

La Conférence, qui s'étalera sur trois jours, regroupe des officiers de planification de la Commission de l'UA, des Communautés économiques régionales/Mécanismes régionaux pour la prévention, la gestion et le règlement des conflits (CER/ MR), de l'Union européenne (UE), des Nations unies et d'autres partenaires, aux fins de dégager une stratégie pour la mise en œuvre des activités restantes dans le cadre du cycle AMANI AFRICA. L'objectif global de l'Exercice est de valider la capacité de l'UA à mandater et à employer une Capacité de déploiement rapide (CDR) de la (FAA), comme une opération d'entrée de théâtre, et à exécuter, dans la foulée, une opération multidimensionnelle de maintien de la paix. 

Conformément à la Feuille de route III de la FAA, l'Exercice final de terrain est prévu en octobre 2014, au Lesotho. Cet Exercice est l'un des principaux outils pour soutenir le développement de la FAA, et servira à évaluer l'état de préparation dans l'optique de la réalisation de la pleine capacité opérationnelle, en 2015. 

"En décidant de doter l'UA de la FAA, les dirigeants africains ont pris une décision historique, au regard des conflits violents et récurrents qui sapent nos efforts de développement et causent de lourdes pertes en vies humaines», a déclaré le Général Konaté lors de son allocution d'ouverture. Il a, en outre, appelé les États membres de l'UA à s'approprier davantage la FAA, en augmentant leurs contributions financières à sa mise en œuvre. 

S'exprimant lors de l'événement, le Directeur de l'Exercice AMANI Africa II, le Général Samaila Iliya, a remercié la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC) pour avoir accepté d'abriter l'Exercice, ainsi que le Lesotho pour son engagement à en assurer le succès. La Secrétaire exécutive de la SADC, Stergomena L. Tax, a assuré l'UA du soutien continu de la région en vue de la réalisation effective du cycle, notamment l'operationalisation de la FAA. Elle a fait ces remarques lors d'une visite de courtoisie que lui a rendu le Général Konaté avant la Conférence principale de planification. 

Parmi les principaux intervenants à la Conférence figure le représentant de l'UE, qui a salué la Stratégie conjointe Afrique-UE et son Plan d'action dans le domaine de la paix et de la sécurité. Il a exprimé la ferme conviction que la synergie entre les efforts de l'UE et ceux de l'UA permettra de parvenir à la pleine opérationalisation de la FAA.



EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements