Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
MEDIAS

Parlez-vous le langage des start-up ?


Alwihda Info | Par Lamudi - 5 Juin 2015 modifié le 5 Juin 2015 - 16:22


Que signifient les mots les plus courants du monde des start-up ?

Toute personne évoluant dans le monde des start-up sait qu’il y existe un vocabulaire spécifique auquel les non-initiés ne sont pas habitués. Si vous cherchez à entrer dans ce monde, vous pouvez être effrayés par le nombre d’acronymes et par le jargon utilisé, qu’il vous faudra pourtant réussir à déchiffrer.

Lamudi donne la signification de dix des mots les plus à la mode dans la sphère des start-up afin d’aider les entrepreneurs en devenir et les néophytes à mieux les comprendre.

Productiser
Souvent utilisé lors d’innombrables sessions de brainstorming, le terme productisation fait référence au développement d’un concept ou d’un service en un produit commercial vendable.

2. Influenceurs
Les influenceurs sont des experts dans leur domaine qui donnent régulièrement leur opinion publiquement à un grand nombre de followers sur les réseaux sociaux. Le terme fait souvent référence à ceux qui ont un grand nombre de followers sur internet, et donc une notoriété conséquente dans un domaine précis.

3. UX/UI
UX fait référence à l’expérience utilisateur (de l’anglais user experience), alors que UI correspond au design de l’interface utilisateur. Les entrepreneurs combinent souvent ces acronymes pour parler de l’ergonomie et de l’esthétique d’un produit. Soyez prêts à entendre ce terme lorsque vous dîtes qu’un site internet est bien (ou mal !) fait.

4. Monétiser
Toute start-up souhaite monétiser, donc si vous n’entendez pas ce mot dans la bouche d’autres entrepreneurs, ce n’est pas bon signe. La monétisation est la conversion d’un produit en espèces sonnantes et trébuchantes. Il s’agit d’une manière plus sophistiquée de parler de comment faire de l’argent à partir d’un produit.

5. Incubateur
Un incubateur est un lieu qui aide les start-up à se développer. La plupart des incubateurs proposent des conseils d’experts, des formations et un support financier à de jeunes entreprises ainsi que des espaces de bureaux.

6. Localisation
Au lieu de simplement parler d’adapter un produit, un site internet ou une campagne à d’autres marchés à l’international, les jeunes entreprises utilisent régulièrement le terme localiser, ou localisation. Le processus implique de changer le service offert afin de correspondre aux différentes cultures et langues d’un marché.

7. Traction
En d’autres termes, le succès. Si votre start-up gagne de la traction, elle prend de l’ampleur dans son secteur, est pertinente et des portes s’ouvrent. Lorsque vous avez atteint cette étape, il est notable que votre produit joue un rôle central sur le marché.

8. KPI
Les KPI (de l’anglais key performance indicators) montrent dans quelle mesure votre entreprise atteint ses objectifs. Beaucoup d’organisations les utilisent afin de faire en sorte de les atteindre. C’est particulièrement important pour les jeunes entreprises qui souhaitent mesurer leurs premiers succès sur le marché.

9. ROI
Le retour sur investissement (return on investment en anglais) signifie que l’entreprise réalise un bénéfice en plus de ses coûts d’investissements. Il s’agit d’un autre des acronymes favoris des start-up, utilisé pour évaluer les bénéfices réalisés par rapport au capital investi.

10. Évolutivité
Lorsque les entrepreneurs parlent d’évolutivité, ils cherchent à déterminer si les systèmes et processus en place peuvent soutenir la croissance de l’entreprise. Les start-up les plus évolutives ont du potentiel pour grandir et réaliser des hauts revenus tout en minimisant les coûts induits par cette croissance.



Dans la même rubrique :
< >

Lundi 23 Mai 2016 - 16:26 Médias : lancement de Gabon 24

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements