Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
SCOOP

Participation du chef de l’Etat à la cinquième conférence triennale de reconstitution des ressources du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 20 Septembre 2016 modifié le 20 Septembre 2016 - 22:58


Participation du chef de l’Etat à la cinquième conférence triennale de reconstitution des ressources du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme
Lomé, le 19 septembre 2016-Le Président de la République Faure Gnassingbé a participé du 16 au 17 septembre au Canada, à la 5e conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme pour la période 2017-2019.

Après la conférence tenue en 2013 à Washington qui a permis de mobiliser près de 12 milliards de dollars US, c’est Montréal qui a accueilli du 16 au 17 septembre la 5e rencontre du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, au Hyatt Regency.

Placée sous le thème « En finir pour de bon », la rencontre a vu la participation du Premier ministre canadien, Justin Trudeau, du secrétaire général de la Francophonie, Michaëlle Jean, de plusieurs experts et de nombreux dirigeants parmi lesquels le chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé. L’objectif de cette conférence était d’accélérer les investissements et de tisser des liens de solidarité mondiale qui peuvent permettre une lutte efficace contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Après la cérémonie d’ouverture, Faure Gnassingbé a pris part à un déjeuner de travail offert par Justin Trudeau. Le chef de l’Etat s’est ensuite entretenu avec le Premier ministre canadien. « Nous avons évoqué la nécessité d’intensifier les relations bilatérales entre nos deux pays », a écrit Faure Gnassingbé sur son compte twitter.

En tant que pays engagé dans la lutte contre les épidémies, le Togo a apporté sa contribution dans les actions du Fonds mondial qui visent à promouvoir des partenariats axés sur les compétences fondamentales, la sensibilisation et l’accompagnement. Afin de bien planifier de manière propice la lutte contre les épidémies au plan local, le  Togo a tenu à se montrer aux côtés du Fonds mondial. Pour le chef de l’Etat, « La mobilisation d'au moins 13 milliards de dollars US destinés à "en finir pour de bon" avec ces pandémies dévastatrices nous engage aussi ». La rencontre a permis aux participants de lever les 13 milliards de dollars. « Nous avons levé près de 13 milliards de dollars et grâce à cela nous avons sauvé 8 millions de vies », s’est réjoui le premier ministre canadien en clôture de la conférence.

« Nous sommes maintenant au point d’inflexion. Nous pouvons être la génération qui va garder sous contrôle ces épidémies », a estimé Mark Dybul, directeur général du Fonds mondial. L’atteinte des objectifs de cette 5e conférence va donc permettra de renforcer la lutte des Etats contre le sida, la tuberculose et le paludisme. C’est également une occasion pour le Togo de bénéficier d’un financement de la part du Fonds mondial pour accélérer sa lutte au plan national. Sur le plan mondial, il s’agit en réalité de « vaincre d’ici 2030 » ces épidémies qui causent plusieurs pertes en vies humaines.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements