Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
SCOOP

Perspectives dans le secteur du numérique au Togo en 2017


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 6 Janvier 2017 modifié le 6 Janvier 2017 - 11:06


Perspectives dans le secteur du numérique au Togo en 2017
Lomé, le 5 janvier 2017-Le ministère des Postes et de l’Economie numérique a durant l’année 2016 réalisé plusieurs actions qui ont permis au Togo de poursuivre sa dynamique de modernisation. Pour cette nouvelle année, la plupart des actions entreprises devront être poursuivies et achevées.

En 2016, dans le cadre du projet E-gouvernement initié par le gouvernement et exécuté par le ministère des Postes et de l’Economie numérique a permis de moderniser l’administration togolaise dans le domaine des technologies de l’information et de la communication et de rapprocher l’administration des citoyens. Sa première phase a permis de déployer presque près de 250 kilomètres de réseau de fibre optique reliant 475 bâtiments administratifs, lycées et hôpitaux publics de la ville de Lomé à l’internet très haut débit. Pour l’année 2017, le ministère compte achever le déploiement de la fibre optique notamment sur les deux campus universitaires du Togo.

Dans l’objectif de rendre plus accessible l’outil numérique en milieu scolaire, le gouvernement intègre progressivement des technologies de l’information et de la communication dans les établissements scolaires. Le gouvernement a ainsi initié une « intégration des technologies de l’information et de la communication (TIC) et développement des environnements numériques de travail (ENT) dans les établissements scolaires au Togo ». Le projet s’inscrit dans les politiques de développement économique et social du Togo et a pour objectif de promouvoir l’usage des TIC à tous les niveaux et de faire du Togo une vitrine en matière des TIC dans la Sous-Région à l’horizon 2020. En 2017, le ministère table sur une couverture de tous les établissements d’enseignement technique et les lycées scientifiques au Togo. Cela représente près de « 12 500 élèves et 1 240 enseignants et personnel administratif ».

Le Togo bénéficie du Programme Régional Ouest-Africain de Développement des Infrastructures de Communications (WARCIP), qui vise l’amélioration de la connectivité internet, la baisse des prix d’accès à Internet et la mise en place d’un environnement favorable pour le secteur de l’économie numérique. A cet effet, en 2016, le gouvernement a pris un décret portant création, attribution et organisation de la Société d’Infrastructures Numériques (SIN), propriétaire des infrastructures WARCIP. Pour cette nouvelle année, des appels d’offres lancés par le gouvernement dans le cadre du projet vont être exécutés. Ils vont permettre au gouvernement de construire un centre d’hébergement ainsi qu’un point d’échange internet pour la SNI. Le centre d’hébergement et le point d’échange internet vont permettre respectivement de mettre en location des espaces de stockage de données et de permettre aux fournisseurs d’accès Internet d’échanger du trafic Internet entre leurs réseaux.

L’année écoulée, le secteur de l’Economie numérique a été marqué par le renforcement de la collaboration entre les sociétés d’Etat Togo Telecom et Togo cellulaire et à l’avancement du programme de « transformation ». Ce processus a été engagé sur les instructions du Président de la République. Il a pour objectif de rattraper le retard accusé par le Togo en matière de connectivité et pour assurer un accès de qualité aux services de téléphonie pour tous les Togolais, à des coûts abordables. Les premiers résultats engrangés dans le cadre de ce processus sont encourageants. Pour 2017, la réorganisation des deux sociétés d’Etat sera renforcée. Cela va aboutir durant l’année en un groupe avec une filiale « infrastructures fixe/mobile » chargée des investissements, une filiale « des installations et support à la maintenance » regroupant les équipes d’intervention terrain et une filiale « services fixe/mobile » qui proposera des offres convergentes et innovantes aux clients particuliers et entreprises à des prix très attractifs.

En 2017, le gouvernement compte ouvrir le marché de la fourniture d’accès internet à la concurrence. Ce sera à travers l’exécution des appels d’offres et le choix de personnes morales intéressées à exploiter un réseau de télécommunications pour la fourniture de services d’accès à internet au Togo. Au cours de cette nouvelle année, le ministère des Postes et de l’Economie numérique va également poursuivre des négociations avec les responsables des deux opérateurs de téléphonie mobile, Togocel et Moov-Togo dans le cadre de l’attribution des licences 4G.