Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ACTUALITES

Plaidoyer pour la libération sans conditions de Gervais Lakosso et de Marcel Mokwapi


Alwihda Info | Par CCPR - 13 Novembre 2016 modifié le 14 Novembre 2016 - 07:22

Parfait Onanga-Anyanga: une mission commandée donc!


1,6

Son Excellence Monsieur le Président Faustin Archange Touadera,

Le CCPR constate avec amertume l'arrestation, la séquestration des citoyens centrafricains que sont Gervais Lakosso et Marcel Mokwapi, le durcissement, le virage dictatorial d'un régime installé démocratiquement par le peuple centrafricain et qui se veut tout aussi démocratique.
Excellence Monsieur le Président, le CCPR rappelle que vous avez abondamment utilisé les argumentations provenant de cette sensibilité à laquelle fait partie le CCPR et de la majorité des centrafricains. Les chefs d'inculpation sont démuserés, inappropriés "atteinte à la sûreté intérieure de l'État, des troubles, des violences et des destructions des biens publics". Puisque les véritables tueurs semblent venir de l'entourage immédiat du représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies, Parfait Onanga-Anyanga: une mission commandée donc! Les Nations unies par la voix de son général des Nations unies, Ban Ki-moon avait commandé et demandant une enquête à la suite de la publication du CCPR datée du 24 octobre 2016 que nous réactivons.
Incapable d'attraper les tueurs, les rebelles, les commanditaires des tueurs: on veut tuer ses propres enfants...
Excellence Monsieur le Président, le CCPR espère que vous êtes bien entourés et souhaite ne plus entendre cette chanson centrafricaine "I tènè na lo gba, lo ma zo apè" avant de rejoindre les positions du CCPR, de Gervais Lakosso, de Marcel Mokwapi et des centrafricains.

Michel Chantry, secrétaire général du CCPR, le 13/11/2016

https://www.facebook.com/groups/CCPR.Association/


ACTUALITES | INTERNATIONAL | TCHAD | POLITIQUE | CULTURE | EXCLUSIF | Revue de Presse | English News | 中國