Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Police nationale ivoirienne : Vers la validation d’un référentiel d’audit et contrôle


Alwihda Info | Par Narcisse Yao - 15 Juin 2017 modifié le 15 Juin 2017 - 10:08

Selon l’Inspecteur général des services de police (Igsp), le Contrôleur général, Dja Blé Joseph, le séminaire a pour objectif global de « se mettre d’accord sur le document de référence que nous avons élaboré, avec tous les acteurs et partenaires de la police nationale ».


Police nationale ivoirienne : Vers la validation d’un référentiel d’audit et contrôle
Police nationale ivoirienne : Vers la validation d’un référentiel d’audit et contrôle
La police nationale, à travers son inspection générale veut se doter d’un document d’audit, « en vue d’assurer le contrôle du fonctionnement normal et régulier de ses services ». C’est tout le sens de la tenue du séminaire portant : « validation du guide de l’audit des services de la police nationale », qui s’est ouvert le 14 juin, à l’école nationale de police.
Cette réunion de travail qui s’inscrit dans le cadre des activités de lutte contre le racket, en lien avec le projet de « Renforcement du dialogue socio-sécuritaire », est financée par le Programme des nations unies pour le développement (Pnud) et l’Union européenne (Ue).

Selon l’Inspecteur général des services de police (Igsp), le Contrôleur général, Dja Blé Joseph, le séminaire a pour objectif global de « se mettre d’accord sur le document de référence que nous avons élaboré, avec tous les acteurs et partenaires de la police nationale ». Il a signifié qu’une fois validé, ce guide va permettre d’avoir une police plus efficace, avec une image davantage améliorée, au service de la population.

Ainsi, de façon spécifique, les participants auront entre autres, à recueillir l’adhésion de tous les acteurs et partenaires de la police, à préciser la politique générale de l’audit des Services de police, à déterminer les référentiels standards de comparaison. Puis, à mettre en place un outil d’évaluation au niveau stratégique, pour mesurer le processus de mise en œuvre du guide d’audit.

La cérémonie d’ouverture de ce séminaire qui prend fin vendredi a été marquée par la remise officielle de deux véhicules de type 4x4 pickup double cabine à la l’Igsp, par l’Ue à travers le Pnud, en vue d’en assurer son opérationnalité.

Dr Ezoua Joseph, représentant le directeur pays du Pnud en Côte d’Ivoire, Luc Grégoire, en remettant les clés desdits véhicules à l’Igsp a déclaré : « Cette noble mission de contrôle interne des services de police qui est la vôtre, et qui est ponctuée de missions régulières de terrain, sera désormais rendue plus facile avec deux véhicules de type 4X4 remis par l’Ue, à travers le Pnud ».

Il a traduit la reconnaissance du Pnud à l’Igsp, pour sa « démarche innovante ». Qui selon lui, est le « fruit de sa perspicacité à lutter par tous les moyens contre le racket ».

Le Dr Ezoua Joseph a enfin réaffirmé l’engagement du Pnud à accompagner le gouvernement ivoirien dans les missions qui sont les siennes. Il s’agit entre autres, des questions de renforcement des capacités, de l’appui aux politiques en matière de gouvernance aussi bien démocratique, judiciaire que sécuritaire. La mobilisation d’expertise et de ressources, la promotion de l’approche partenariale, afin de contribuer à l’atteinte des objectifs de développement durable, etc.

Pour sa part, au nom du ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Hamed Bakayoko, le directeur de cabinet adjoint, le Contrôleur général Cissé Lanciné, indiqué que l'audit ne doit effrayer quelqu’un. Car, aucune institution ne peut marcher sans un système de contrôle. Il a traduit la reconnaissance du gouvernement aux partenaires que sont le Pnud et l’Ue, pour leurs appuis au secteur de la sécurité.