Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ACTUALITES

Pour une résolution apaisée de la crise politique en RDC


Alwihda Info | Par Gaspard-Hubert Lonsi Koko - 24 Mai 2017 modifié le 24 Mai 2017 - 15:12


Incapable d’organiser les élections en 2016 - sénatoriales, législatives, présidentielle, locales… -, le scrutin prévu en décembre 2017 en République Démocratique du Congo, pourtant négocié à l’issue d’un dialogue national exclusif, risque d’être sciemment reporté dans le but de faciliter un vide institutionnel pouvant permettre au président intérimaire de se maintenir en place pour une durée indéterminée.

 

Afin d’éviter une telle incertitude, la Direction Europe de l’Alliance de Base pour l’Action Commune (ABACO) proposait déjà, en octobre 2016, des voies et moyens en vue d’une transition pacifiée par le biais d’une Feuille de route et d’une Charte pour la transition en République Démocratique du Congo (voir la pièce jointe). Ainsi attire-t-elle de nouveau l’attention de la classe politique et des forces vives de la Nation congolaise, des responsables politiques africaines et des différentes institutions représentatives de la Communauté internationale pour sortir la République Démocratique du Congo de l’impasse politique qui, non seulement hypothèque l’avenir des Congolaises et des Congolais, mais aussi pourrait déstabiliser l’équilibre régionale.

 

De ce fait, déterminée à juguler la crise congolaise dans le meilleur délai, la Direction Europe de l’ABACO est plus que jamais prête à jouer son rôle en vue de la réconciliation des populations congolaises grâce à une transition à la fois démocratique et apaisée, de la stabilité du pays, d’un État de droit et d’une démocratie garante des institutions républicaines et de la paix régionale.

 

Fait à Paris, le 24 mai 2017

 

Pour la Direction Europe de l’alliance de Base pour l’Action Commune (ABACO),

Gaspard-Hubert Lonsi Koko

Premier Vice-Président de l’ABACO