Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Pr René Joly Assako Assako: Un parcours académique véloce


Alwihda Info | Par - 17 Juillet 2017 modifié le 17 Juillet 2017 - 12:51

Fondateur du cycle de maîtrise de géographie à l’université de Douala, celui qui a été installé le 13 juillet dernier au poste de premier vice-recteur de l’université de la capitale économique du Cameroun, a par ailleurs créé le Groupe de recherche sur les villes d’Afrique et le Réseau africain de recherche en urbanisation (Rubafrique).


A peine installé,  le Pr René Joly Assako Assako est déjà au travail.
A peine installé, le Pr René Joly Assako Assako est déjà au travail.
À la faveur des décrets du 27 juin 2017, le président Paul Biya a nommé de nouveaux responsables à l’université de Douala. Ces derniers ont été installés dans leurs fonctions respectives le 13 juillet dernier, par le recteur de cette institution, le Pr François Xavier Etoa. Parmi les promus, le Pr René Joly Assako Assako est un universitaire dont le profil impressionnant a été égrainé par le recteur à la cérémonie d’installation. En effet, l’homme qui vient d’être porté au poste de vice-recteur en charge des enseignements, de la professionnalisation et du développement des Tic à l’université de Douala, est un brillant sujet.

A 46 ans, il est nommé à ce prestigieux, après un parcours académique exceptionnel dont le cursus universitaire mentionne une licence à l’université de Yaoundé en 1990, une maîtrise et un diplôme d’études approfondies (Dea) à l’université de Nantes en France, respectivement en 1991 et 1992, un doctorat à l’université Paris 10 Nanterre (France) en 1996 et une habilitation à diriger les recherches (Hdr) à l’université Joseph Fourier – Grenoble 1 de France en 2004. Sa carrière d’enseignant est tout aussi véloce. Recruté assistant en 1997 à l’université de Douala, il gravira tous les grades de l’enseignement supérieur en moins de quinze ans. Il sera tour à tour, chargé de cours en 1998, maître de conférences en 2004 et professeur titulaire des universités en 2010.

Production scientifique

Au plan scientifique, le Pr René Joly Assako Assako fait montre d’un dynamisme difficilement égalable. Fondateur du cycle de maîtrise de géographie de la faculté des lettres et sciences humaines de l’université de Douala en 2002/2003, il a créé le Groupe de recherche sur les villes d’Afrique en 1999 et le Réseau africain de recherche en urbanisation (Rubafrique) en 2012, fédérant huit équipes de recherche réparties dans six pays dont cinq pays africains, sur financement de la coopération française. Au niveau international, il a conduit plusieurs projets scientifiques avec des financements importants.

A ce jour, il est crédité d’une impressionnante production scientifique: 6 ouvrages ; 18 chapitres d’ouvrages collectifs ; 21 articles scientifiques dans des revues de haute facture ; participation à une soixantaine de colloques et ateliers.Au plan de l’encadrement des travaux de recherche, le Pr René Joly Assako Assako a dirigé jusqu’à la soutenance dans les universités camerounaises, africaines et françaises, d’innombrables mémoires de maîtrise, Dea et master II ; 6 thèses et 3 Hdr.

En termes de distinctions de tous ordres, le géographe camerounais était, au moment de sa nomination: chevalier de l’Ordre national de la valeur, chevalier de l’Ordre International des Palmes Académiques du Conseil Africain et Malgache de l’Enseignement Supérieur (Cames), lauréat du Prix d’excellence jeune chercheur de l’Académie des sciences du Cameroun, du Prix d’excellence jeune chercheur de l’Agence Universitaire de la Francophonie (Auf). Il est par ailleurs membre du Conseil scientifique de l’Agence Universitaire de la Francophonie, membre de l’Académie des Sciences du Cameroun, président de la Commission régionale d’experts de la Direction régionale d’Afrique centrale et des Grands Lacs de l’Auf, membre associé de plusieurs sociétés savantes internationales, membre du comité scientifique de plusieurs revues nationales et internationales et professeur invité dans plusieurs universités africaines et françaises, entre autres.

Multiples sollicitations

Le parcours administratif du Pr René Joly Assako Assako est tout aussi élogieux. De chef de service de la coopération extra-africaine à l’université de Douala en 1999, il a été, chef de la cellule de coopération au ministère de l’Enseignement supérieur, chef de division de la prospective, de la recherche et de la coopération, vice-recteur chargé du contrôle interne et de l’évaluation à l’Université de Yaoundé II, puis à l’Université de Yaoundé I. Il totalise ainsi huit années d’expérience comme vice-recteur chargé du contrôle interne et de l’évaluation au moment, avant son nouveau poste à l’Université de Douala.

Les populations de la Vallée du Ntem (région du Sud Cameroun), ont accueilli cette nomination comme une autre des nombreuses sollicitudes dont ce département bénéficie de la part du président Paul Biya. L’on peut citer sa création, les multiples sollicitations au rang desquelles, la route bitumée reliant le Cameroun au Gabon et à la Guinée Équatoriale, les deux ponts sur le fleuve Ntem (jadis traversé bar bac), le barrage hydroélectrique de Memve’ele bientôt opérationnel, la récente nomination du directeur général du Budget, etc. C’est le lieu de signaler qu’à la faveur de ces mêmes décrets du 27 juin 2017, c’est un autre digne fils du département de la Valée du Ntem qui a pris les rênes de l’Ecole normale supérieure de l’enseignement technique (Enset) de l’université de Douala, en la personne du Pr Léandre Nneme Nneme. Enfin, Mme Chanty-Violette Medja m’Ekoto est venue s’ajouter à Moïse Valère Ebendeng Ondo, tous deux directeurs du Centre de œuvres universitaires, respectivement à l’Université de Yaoundé I et à l’Université de Dschang.