Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Présidence de la République du Congo : L’implication du personnel au scrutin du 20 mars prochain vivement recommandée


Alwihda Info | Par Olive Jonala - 29 Janvier 2016 modifié le 29 Janvier 2016 - 23:26

Dans 50 jours, Le Congo va organiser l’élection présidentielle pour le choix d’un nouveau magistrat suprême qui conduira les destinées du pays les 5ans à venir. Le personnel de la Présidence de la République devrait totalement s’impliquer dans la préparation et l’organisation de ce scrutin. Cette recommandation a été faite par le secrétaire général de la présidence de la république, Jean Baptiste Ondaye, au cours de la cérémonie des vœux de nouvel an, ce 29 janvier 2016, à Brazzaville.


Firmin Ayessa, Directeur de cabinet du président Sassou N'Guesso
Firmin Ayessa, Directeur de cabinet du président Sassou N'Guesso
La tradition a été respectée cette année à la présidence de la République pour la présentation des civilités de nouvel an. L’occasion pour la tutelle de passer en revue les axes majeurs qui ont marqué l’année écoulée.

Tout en demandant au personnel de la Présidence de la République de maintenir l’élan d’accompagnement des actions du chef de l’Etat au cours de cette nouvelle année, le secrétaire général de la Présidence de la République, Jean Baptiste Ondaye, lui a recommandé vivement de s’impliquer dans la préparation et l’organisation de l’élection présidentielle du 20 mars 2016. Avant d’ajouter que « le président de la République peut ainsi, en toute occasion compté sur notre investissement quant aux combats futurs pour l’émergence du Congo. »

Au sujet du bilan 2015, le secrétaire général de la présidence de la république, a relevé avec satisfaction la réalisation par les Conseillers, chefs de Départements de plusieurs missions de suivi selon leurs domaines de compétences. Parmi, les services qui se sont illustrés en 2015 figurent en bonne place le département diplomatique qui s’est « attelé à assurer une gestion optimale de l’agenda diplomatique du président de la République. »

Il a cité notamment la participation « effective et très appréciée »du président Denis Sassou N’Guesso aux conférences internationales de la COP 21, le sommet Chine-Afrique et ses visites à l’étranger qui ont contribué au rayonnement du Congo.

Selon Jean Baptiste Ondaye, l’ensemble des actions que l’institution présidence de la République a implémenté au cours de l’année 2015 a donné des résultats probants. Ce qui a permis, entre autre, une bonne visibilité du président de la République et partant celle du Congo avec à la clé de « nombreuses visites de diplomates et investisseurs étrangers au-delà des partenaires classiques. »

En réponse aux vœux formés à son endroit par le secrétaire général de la présidence de la République, au nom de la grande famille de cette institution de la République, Firmin Ayessa, a félicité l’ensemble du personnel pour le sens élevé du devoir et a stigmatisé le comportement de certains collaborateurs qui ont « quitté le navire » suite à des convictions fondées sur les réalités extérieures qui ont soufflé comme des vents ravageant tout sur leur passage. Des collaborateurs, a-t’il ajouté, qui ont perdu leur foi et leur dévouement en s’engageant dans des regroupements jugés plus favorables. « Les grands vents d’un hommage évanescent », a martelé Firmin Ayessa.
 



Dans la même rubrique :
< >

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements