Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Présidentielle au Congo : Denis Sassou N’Guesso élu dès le premier tour à 60,39%


Alwihda Info | Par Arcy ouenabio - 24 Mars 2016 modifié le 24 Mars 2016 - 15:00

Les résultats provisoires du scrutin présidentiel du 20 mars dernier publiés, ce 23 mars courant, placent Denis Sassou N’Guesso en tête des suffrages avec 60,39%.Les candidats lésés ont 15 jours pour introduire des recours auprès de la cour constitutionnelle qui va les examiner et proclamer les résultats définitifs.


Présidentielle au Congo : Denis Sassou N’Guesso élu dès le premier tour à 60,39%
Présidentielle au Congo : Denis Sassou N’Guesso élu dès le premier tour à 60,39%
C’est tard dans la nuit que le ministre de l’intérieur et de la décentralisation, Raymond Zephyrin Mboulou, a annoncé les résultats provisoires du scrutin présidentiel remporté dès le premier tour par Denis Sassou N’Guesso, le président sortant.

Le candidat victorieux de la majorité présidentielle, a déclaré après l’annonce des résultats « Le peuple congolais avait pris son destin en main et jugé que la campagne électorale été ouvert et tous les candidats ont eu droit à un débat très ouvert ».

Au terme de l’élection présidentielle qui a été très rude et crédible depuis celle de 1992, le décompte officiel place, après Denis Sassou N’Guesso, Guy-Brice Parfait Kolélas en deuxième position avec 15,05 % des voix suivi de Jean-Marie Michel Mokoko, troisième avec 13,89 % des suffrages.

Malgré les différentes déclarations de l’opposition parlant de la fraude, cette élection présidentielle, au regard de différentes missions d’observation, a été libre, démocratique et transparente en tenant compte de son bon déroulement.

Kolélas favorable à une contestation par des voies légales

Les résultats provisoires annoncés, les candidats ont 15 jours pour introduire des recours auprès de la Cour constitutionnelle qui va les examiner et proclamer les résultats définitifs. Dans cette optique légale, le porte-parole du candidat Guy Brice Parfait Kolelas a déclaré à la presse, « Ne comptez pas sur M. Kolélas pour entrer dans une épreuve de force, de violence et que son candidat était déterminé à contester les résultats officiels par les voies légales. » L’attitude du candidat Kolelas témoigne la qualité d’un démocrate.

Répondant à une question de la presse relative aux contestations qui pourront découler de cette élection, Denis Sassou N'Guesso a rappelé aux uns et aux autres les dispositions légales en matière de contentieux électoral. "En cas de contestation les voies de recours sont connues". ce qui revient à dire que la démocratie a prévu un juge électoral chargé d'examiner le contentieux électoral. Donc tous ceux qui contestent cette élection doivent s'adresser à la cour constitutionnelle, au lieu d'avoir recours à la violence.

En attendant la publication des résultats définitifs, après examen, si possible, du contentieux électoral et la prestation de serment du président de la République,

Denis Sassou N'Guesso a appelé l'ensemble du peuple à l'unité, au travail, à la discipline et à la rigueur. Des gages sures qui pourront permettre à la République du Congo de décoller en vue de son émergence.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements