Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Présidentielle du 20 mars au Congo : Les observateurs internationaux satisfaits du déroulement du vote en matinée


Alwihda Info | Par Christ exaucé Marsala - 20 Mars 2016 modifié le 20 Mars 2016 - 19:05

Urnes transparentes, délégués des candidats présents dans les bureaux de vote, matériel électoral complet ... Voilà les premiers indices sur lesquels ont tablé les observateurs internationaux venus à Brazzaville constater le déroulement de la présidentielle du 20 mars 2016


Présidentielle du 20 mars au Congo : Les observateurs internationaux satisfaits du déroulement du vote en matinée
Présidentielle du 20 mars au Congo : Les observateurs internationaux satisfaits du déroulement du vote en matinée
Les observateurs internationaux saluent la maturité et le sens de responsabilité du peuple congolais. Ils se disent satisfaits, après la ronde faite en matinée dans plusieurs bureaux de vote de la ville capitale, et au regard des rapports qui viennent de l'intérieur du pays. Dileita Mohamed Dileita, chef de mission d'observation de l'Union Africaine, a confié à la presse "Nous avons effectivement commencé l'observation depuis 7heures du matin. Toutes les dispositions sont prises pour que le vote se passe de manière transparente. "

Au niveau de l'organisation , relève -t-il, les urnes et les bulletins étaient là et les délégués de tous les candidats présents dans les bureaux de vote avant de déduire "comme la campagne électorale s'est bien passée, en général tout se passe bien à Brazzaville et partout ailleurs."

Un autre observateur africain, Gondji Bangandé, surpris dans un bureau de vote à Bacongo pense que le 20 mars 2016, restera graver dans les annales de l'histoire du Congo parce que, pense-t-il, le peuple congolais a décidé d'aller voter. "Le matin quand nous sommes arrivés, il y avait une file d'attente dès le matin. Dans le calme et la sérénité beaucoup votent et continueront à le faire, certainement, jusqu'à la fermeture des bureaux de vote" conclu Gondji Bangandé.

Tirant déjà les enseignements, au moment où se déroule encore le scrutin présidentiel, le chef de la mission d'observation de l'union Africaine a attiré l'attention des 9 candidats : "ll faut préserver la paix, il faut préserver la stabilité..."

Les délégués ds candidats de l'opposition rassurés

Mbemba Wilfrid Ghislain représentant du candidat Jean Marie Moukoko est plus qu'émerveillé de la manière dont se déroule le vote à Bacongo notamment au bureau de vote de l'école des beaux arts, ex Mafoua Virgile. Selon lui le vote " se déroule bien, les bureaux de vote ont ouvert à 7h30" avant de poursuivre " les urnes sont transparents, on a la possibilité de voir celui qui peut mettre deux bulletins à la fois. "

Le même avis est partagé largement par Mr Bandoux Laosse Zephyrin, représentant du candidat, Guy Parfait Kolelas est resté très optimiste :"Nous avons démarré à 7h40, li ya eu un engouement des électeurs le matin, en tout cas, ils étaient nombreux" mais ajoute-t-il, "Tout le matériel est en place avec des urnes très transparentes et des délégués des candidats présents dans le bureau de vote".

A noter que, le candidat Sassou N'Guesso a voté à 11 heures à l'école des beaux arts, ex Mafoua Virgile et le candidat Jean Marie Mokoko a voté au quartier Poto-poto en début d'après-midi et dans l'ensemble le vote se déroule sans suspense.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements