Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Présidentielle nigérienne: 17 partis d’opposition font bloc contre le président sortant


Alwihda Info | Par Alwihda info - 28 Janvier 2016 modifié le 28 Janvier 2016 - 17:12

En créant la « Coalition pour l’alternance 2016 » pour bloquer la route à Issoufou Mahamadou


Président nigerien Mahamadou Youssoufou - credit photo
Président nigerien Mahamadou Youssoufou - credit photo

17 partis de l’opposition nigérienne ont décidé de faire alliance contre le président sortant, Issoufou Mahamadou dans la perspective de lui "barrer la route" d'un éventuel nouveau mandat lors de la Présidentielle de février, selon un document conjoint signé par les leaders de ces partis.

Dans ce document, dont Anadolu a obtenu copie jeudi, Ils ont annoncé la création d’une structure baptisée « Coalition pour l’alternance 2016 » COPA-2016. 

Parmi les signataires de la Coalition, figurent les quatre principaux candidats qui feront face au président sortant lors de la Présidentielle de février prochain.

Il s’agit de Seïni Oumarou, candidat du Mouvement national pour la société de développement (MNSD), Hama Amadou, ex-président du Parlement et candidat du Mouvement démocratique nigérien (Moden), Mahamane Ousmane, premier président démocratiquement élu du pays (1993-1996) et Amadou Cissé de l'Union pour la démocratie et la république (UDR).

Détenu depuis le 14 novembre dernier dans le cadre de l’affaire de trafic de bébés avec le Nigéria, Hama Amadou n'a pas pu signer l'accord et c’est Amadou Noma, président par intérim du Moden, qui l'a fait à sa place.

L'accord signé prévoit, notamment, d'appeler les 17 partis de l'ooposition, en cas de second tour, à voter pour celui qui sera le mieux placé par les candidats de l'opposition.

Contacté par Anadolu, un membre du parti présidentiel a indiqué, sous couvert de l’anonymat, que cette nouvelle coalition « ne les effraie guère». 

«Issoufou Mahamadou pourra être réélu dès le premier tour et les partis qui le soutiennent lui garantiront une majorité confortable dans la future Assemblée nationale», a affirmé la même source.

Le premier tour de l’élection présidentielle nigérienne aura lieu le 21 février prochain et l'éventuel second tour en mars. Une quinzaine de candidatures, dont celle du Président sortant Issoufou Mahamadou, ont été validées par la Cour constitutionnelle. La campagne s’ouvrira vendredi à minuit. 



EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements