Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

Prise d'otage à Bangui: le Gouvernement réaffirme sa position


Alwihda Info | Par Gouvernement centrafricain - 22 Janvier 2015 modifié le 22 Janvier 2015 - 15:42

Le Gouvernement rappelle aux uns et aux autres qu’il ne cédera, d’aucune manière, au chantage et invite les preneurs d’otages à ne pas persister diaboliquement sur cette voie de la perdition qui ne pourrait qu’aggraver leur situation.


COMMUNIQUÉ DE PRESSE GOUVERNEMENTAL

Le Gouvernement tient à nouveau à condamner l’enlèvement et la détention par les Anti-Balaka de l’humanitaire française Claudia Priest et de son collègue centrafricain, le frère Gustave Reyhossé.

Il réaffirme son soutien à leurs familles, rappelle sa détermination et la mobilisation sans relâche des services de l’État pour obtenir leur libération.

Par ailleurs, le Gouvernement demeure préoccupé par le sort des deux otages à cause des conditions très éprouvantes de leur captivité et déplore vivement le traitement dégradant que leur font subir les preneurs d’otages, notamment à Madame Priest, dont les lunettes auraient été confisquées.

Le Gouvernement rappelle aux uns et aux autres qu’il ne cédera, d’aucune manière, au chantage et invite les preneurs d’otages à ne pas persister diaboliquement sur cette voie de la perdition qui ne pourrait qu’aggraver leur situation.

Fait à Bangui, le 22 janvier 2015



Le Ministre, Porte-parole du Gouvernement.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements