Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Procès Habré : L’Etat tchadien s’explique


Alwihda Info | Par - 29 Juin 2014 modifié le 29 Juin 2014 - 17:11


Maitre Béchir Madet. Crédit photo : Sources
Maitre Béchir Madet. Crédit photo : Sources
Certaines organisations de la société civile (sans précision) et quelques hommes politiques tchadiens soupçonnent l’Etat tchadien de constituer un blocus pour la tenu du procès de l’ex-dictateur tchadien Hissein Habré. Vu le caractère accablant de la rumeur, le gouvernement tchadien via son ministre de la justice et des droits de l’Homme a passé à la vitesse supérieure en organisant une réunion publique dont la société civile, les hommes des médias et les victimes des atrocités de Hissein Habré ont pris part, avant hier soir au CEFOD.
 
« La volonté du gouvernement tchadien était de tenir un procès où Habré serait confronté à ses victimes, aux vivants pour répondre de ses actes. Le gouvernement voulait un procès historique pour donner ne serait-ce qu’une satisfaction morale aux milliers de victimes qui ruminent leur souffrance », a déclaré le ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Me Béchir Madet, lors des échanges avec les victimes.

Mahamat Ramadane
Journaliste-reporter Alwihda Info. Tél : +(235) 63 38 40 18 En savoir plus sur cet auteur


Dans la même rubrique :
< >

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements