Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Procès Habré : "Mépris et cynisme" de l'ex-dictateur tchadien


Alwihda Info | Par Alwihda Info - 21 Juillet 2015 modifié le 21 Juillet 2015 - 13:22

Le Procureur général assure que l'accusé ne pourra récuser ses avocats commis d'office dans 45 jours.


"Mépris et cynisme" de la part d'Hissein Habré, ce sont les mots forts de la défense des victimes du régime de l'ex-President tchadien qui s'est plongé dans un semblant de sommeil, en plein procès tandis que l'audience vient d'être ajourné de 45 jours, pour permettre aux avocats de s'imprégner, avec un minimum de temps, du dossier de l'accusé.

Pour le parquet général, le délai imparti est raisonnable sachant que le procureur a mis 19 mois pour boucler ses réquisitions. Les avocats des victimes ne sont pas du même avis et se sont emportés contre un risque de voir Habré récuser les trois avocats commis d'office dans 45 jours, ce qui retarderait le procès. Le Procureur général assure que l'accusé ne pourra récuser ses avocats commis d'office dans 45 jours.

L'audience est levé jusqu'au 7 septembre prochain. A l'annonce de la levée de l'audience, Hissein Habré a rouvert les yeux, discutant avec ses gardes pénitenciers, puis s'est levé de lui-même, sous bonne escorte afin d'être évacué du tribunal. Habré, souriant, a été acclamé par ses partisans et a levé ses bras pour saluer la foule pendant plusieurs secondes, serrant le poing, en signe de victoire et de résistance, au mépris des victimes et familles des victimes qui découvrent l'arrogance d'un homme qui ne reconnaît pas les faits qui lui sont reprochés et qui semble prêt à tout pour bousculer un procès historique.




EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements