Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
Santé

Programme de santé communautaire au Congo : Plus d’une quarantaine d’interventions chirurgicales réalisées en 48 heures à Mouyondzi


Alwihda Info | Par Olive Jonala - 16 Juin 2016 modifié le 17 Juin 2016 - 00:00

1000 patients ont été consultés les deux premiers jours des soins et plus d’une quarantaine d’interventions chirurgicales réalisées respectivement les 15 et 16 juin 2016 par le programme de santé communautaire lancé depuis, le 13 juin dernier à Mouyondzi à la faveur de la quatrième édition.


Quatre jours après le début des soins à Mouyondzi par le programme de santé communautaire, le préfet de la Bouenza a foulé le sol de la place rouge où est érigé le quartier général du personnel soignant. Près d’une heure, en compagnie de l’administrateur-Maire de Mouyondzi, Anne -Marie Claudine Kabala et du secrétaire général et préfet par intérim de la localité, Marcel Kibouanga et des autorités locales, il a fait la ronde de différents services médicaux, de la consultation et au bloc opératoire et grande a été sa satisfaction, de constater la qualité des soins et le plateau technique mis à la disposition des malades.

Au cours de sa visite, le Coordonnateur technique du programme de santé communautaire, le docteur Koutaba, a informé le préfet que, les deux premiers jours des soins 1000 personnes ont été consultées et parmi les pathologies les plus fréquentes constatées la hernie chez les enfants et le rhumatisme chez les adultes occupent une place de choix.

Dans l’ensemble, le bilan à mi-parcours qui se dégage est largement positif. Pour les seules journées du 15 et 16 juin, 41 interventions chirurgicales ont été réalisées selon les statistiques recueillies sur place et le préfet n’a pas caché sa satisfaction : « Je suis très ému de constater tout disposif que nous venons de visiter et que nous n’avons pas dans le département. C’est ici l’occasion de saluer l’altruisme de l’honorable Denis Christel Sassou N’Guesso qui a voulu penser à la population malade de la Bouenza … Quand nous avons visité les différentes structures, nous avons constaté que l’équipe était très adaptée et bien expérimentée… »

Célestin Tombet Kendé a saisi également cette occasion pour attirer l’attention des malades de ne pas écouter les mauvaises langues qui ont voulu diaboliser ces opérations des soins réalisées à Mouyondzi. La même adresse a été faite à l’endroit des sages et des chefs de quartier qui, selon le préfet, n’ont pas pris les mégaphones pour sensibiliser la population sur le bienfondé de ces consultations et des soins intensifs et gratuits. Il a conclu en demandant à la communauté de Mouyondzi d’adhérer massivement à ce programme qui n’a été conçu pour le bien de tous les congolais .

Le message du préfet a été apprécié à sa juste valeur. Pour le chef de quartier Matolo 2, Mboungou Ntsika, il est plus qu’écœurant et aberrant, alors que la population malade est dépourvue des moyens de voir de se faire soigner, que les personnes mal intentionnées puissent véhiculer de fausses informations pour traumatiser la population. Quant au secrétaire général du comité du conseil des sages de Mouyondzi, Mabiala Antoine, il a précisé que le message véhiculé par les fils et filles de Mouyondzi selon lequel « les médicaments du programme de santé communautaire tuait. » est de nul et de nul effet et que sur le terrain, c’est plutôt les vies huamaines qui sont sauvées.

A noter que, le coordonnateur du programme de santé communautaire n’a pas caché sa déception au préfet de la Bouenza pour la simple raison que tous les malades ne seraient pas consultés faute de temps et que des études seraient en cours , a-t-il poursuivi, pour des programmes de santé communautaire additionnels.
es et parmi les pathologies les plus fr

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements