Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
POINT DE VUE

Quand la Centrafrique bougera, l'Afrique explosera !


Alwihda Info | Par Martial Ganabo - 20 Décembre 2013 modifié le 20 Décembre 2013 - 19:20


Des soldats centrafricains à Bangui, en janvier dernier après les accords de Libreville. © REUTERS/Luc Gnago
Des soldats centrafricains à Bangui, en janvier dernier après les accords de Libreville. © REUTERS/Luc Gnago

Par Martial Ganabo

C'est le titre du livre de Roger Delpey qui prédisait déjà à l'époque que la déstabilisation de la RCA est dangereuse pour toute la sous-région.

Pour des velléités personnelles les dirigeants du Gabon, du Tchad, du Congo et du Cameroun feignent de ne pas voir ce qui guettent leurs pays. Ils sont tous désunis malgré les grandes réunions qu'ils font par ci par là c'est du trompe œil ! Toutes nos frontières sont poreuses entre Tchad et RCA, RCA - Cameroun, RCA - RDC, etc.

N'importe quel individu voulant créer la zizanie entre nos frontières peut le faire et n'être nullement inquiété, la preuve, la LRA est là depuis des lustres entre la RCA, la RDC et l'Ouganda, les rebelles du Darfour, etc.

Chacun ne pense qu'à lui ou du moins son pays alors que nous sommes condamnés à travailler et à vivre ensemble non seulement pour la bonne marche de nos activités commune mais aussi pour la circulation de nos biens et personnes.

Aujourd'hui le président Déby a peur que ce qui se passe en RCA affecte le Tchad, il a raison d'avoir peur car ça va affecter le Tchad !

Au Cameroun, il y a déjà eu des accrochages et des morts à la frontière, au Congo en ce moment même on signale la présence d'hommes armés non identifiés en provenance de la RCA. N'est-ce pas là le début d'un chaos annoncé ?

Au lieu que chacun y mette du sien pour protéger et sécurisés nos frontières en créant des patrouilles mixtes on préfère faire la politique de l'Autruche mais jusqu'à quand ? Je ne sais pas pour vous mais pour ma part je n'ai aucune confiance en la force de l'ONU car je suis de ceux qui jugent selon les résultats sur le terrain or jusqu'ici je n'ai pas vu un seul pays ou la force onusienne est intervenue qui est en paix. La RDC jusqu'aujourd'hui, cette force est la bas depuis plus de dix ans !

Il est facile de diviser des gens qui ne s'aiment pas, nous de l'Afrique centrale nous en sommes l'exemple parfait. Nous avons un avenir commun et donc devrions avoir des objectifs communs et des visions communes c'est quand même dommage. Et pourtant le président Déby avait prononcé une phrase que je n'oublierais jamais de ma vie tellement elle résumait la fraternité de nos deux peuples il disait :«  les centrafricains et les Tchadiens sont condamnés à vivre ensemble ».

La langue est souvent mordue par les dents mais ne "cohabitent 'ils pas ensemble ? Sagesse africaine.