Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Quand le Tchad payait les fonctionnaires centrafricains dans "les moments difficiles"


Alwihda Info | Par - 12 Août 2013 modifié le 12 Août 2013 - 10:59


© alterinfo
© alterinfo
Le gouvernement tchadien a avouer de manière formelle qu'il volait au secours de l'administration centrafricaine quand leurs caisses financières étaient vides, même si l'information se savait depuis longtemps. L'argent qui a servit à plusieurs reprises à payer les 24.000 fonctionnaires a été octroyé officieusement par l'Etat tchadien.

C'est le porte-parole du gouvernement et ministre de la Communication, Hassan Sylla qui a fait cette révélation en voulant répondre au président déchu, François Bozizé qui n'a pas manqué d'envoyer quelques "piques" à Idriss Déby, depuis la France où il séjourne pour plusieurs semaines.

"François Bozizé paie le Tchad en monnaie de singe quand on sait que c’est grâce au Tchad qu’il a pu payer ses fonctionnaires dans les mois les plus difficiles", réplique Sylla sur une antenne radio à travers des propos soigneusement et surement dictés par sa hiérarchie.

Cependant, rien n'évoque si cet argent constituait un prêt remboursable ou un don de la part du Tchad. En cas de retour, il aurait été question soit d'un remboursement toujours financier, matériel ou en l'échange de faveurs.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements