Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

RCA : Deux véhicules de Sangaris incendiés à Bambari par des manifestants en colère


Alwihda Info | Par - 24 Mai 2014 modifié le 24 Mai 2014 - 13:54

La population a manifestée contre les français près de leur base, à proximité de l'aéroport et a incendiée deux véhicules de la force Sangaris.


Badge du détachement français en République Centrafricaine - Opération Sangaris Crédits photo : Tranchée militaire
Badge du détachement français en République Centrafricaine - Opération Sangaris Crédits photo : Tranchée militaire
BAMBARI (Alwihda Info) - L'armée française de l'opération sangaris a utilisée une aviation pour bombarder une voiture garée et vide près du pont Ouaka. La population a manifestée contre les français près de leur base, à proximité de l'aéroport et a incendiée deux véhicules de la force Sangaris. Plusieurs armes sophistiqués ont été récupérés et remis aux combattants de la Séléka en patrouille.

Les français fuient leur position vers la sortie de la ville et sont cantonnés à 35 Km de Bambari. il n'ya pas eu de bilan négatif de deux cotés pour l'instant.

Mahamat Ramadane
Journaliste-reporter Alwihda Info. Tél : +(235) 63 38 40 18 En savoir plus sur cet auteur

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

16.Posté par adam le 30/05/2014 12:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Appel à Désarmer le KM5

Les événements déplorables de ses dernières heures témoignent à suffisance que la sécurité tant aspirée par la population ne figure ni dans les priorités du gouvernement,ni de la volontés de la nébuleuse SELEKA. Par ailleurs, depuis les ménages proférées par le président DEBY de vouloir faire payer les crimes commis sur les ressortissants tchadiens à Bangui, des séries d'attaques térroristes ont été opérées sur l'ensemble du territoire causant à chaque attaque des dizaines de victimes de nos compatriotes.

Tenant compte (1)de l'inertie des institutions de transition à assurer la protection de la population, (2) de l'infiltration des terroristes alliés de la SELEKA , (3)de l'impartialité du contingent burundais,(4)de l'interdiction de réhabilitation des FACA par la france, (5) de non application de la résolution des nations unis autorisant la misca à désarmer les groupes armés.

L'Alliance des Antiballaka, appelle à la mobilisation de la Jeunesse Centrafricaine à s'engager résolument à ses cotés pour garantir la sécurité de la population en proie aux attaques récurrentes des terroristes seleka.

Dans l'urgence, il est question de:
1- faire partir de grès ou de force , les soldats burundais, qui agissent de connivence avec la seleka;
2- Désarmer de grès ou de force, et démanteler la poudrière de KM5;
3- Marcher sur le nord de Centrafrique et déloger les terroristes dans les régions occupées,

L'Alliance des Antiballaka est consciente des risques encourus pour ce genre d'opération, c'est pourquoi, elle fait appel à la mobilisation de tous les fils et filles de la Centrafrique afin d'unir nos forces et moyens pour neutraliser définitivement cette nébuleuse organisation terroriste.

Fait à Bangui le 30/05/2014
P/Le Coordonnateur de l'Alliance Antiballaka

15.Posté par Djamal mahamat le 27/05/2014 04:28 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je lance cet appel a la seleke si vs laisser encore manupuler par les francais pr vs desarmer et rearmer les anti balakas ,tampi prs vs .ils veulent masacrer les musulmans et avec leurs complices vilageois anti balakas ,voler les richesses au nort

14.Posté par MANOU MANOU le 26/05/2014 19:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MARTIN ET ALAIN SONT LES PDs (CHAMAROKA). LES FACAS AUSSI SONT DES PDs. JE SOUHAITE A CE QUE LES SANGARIS SE RETIRENT LAISSANT PLACE A DES FACAS CONTRE LES SELEKAS. (Zo oko a kangbi ya ti tirini pèpè) EH ! ON VERRA QUI RÉSISTERA ? CES SELEKAS SONT DES VAILLANTS FILS DE CENTRAFRIQUE. D'AUTRES SONT DES VENDEURS DE THE AU KM5. JEUNES SANS FORMATION. MAIS ILS ONT CHASSE UN GÉNÉRAL (BOZ) ISSU DE FORMATION A LA TÊTE DES FACAS (BIEN FORMES) APPUYÉ PAR LES SUD-AFRICAINS. LES TCHADIENS SONT ALORS TRÈS FORT. CAR ILS SONT ARRIVER QUANT MÊME A EMPORTER DES MATÉRIELS DE BUREAUX ET AUTRES RESSOURCES DE LA RCA! PENDANT CES TEMPS OU ÉTAIENT LES CENTRAFRICAINS ? C'EST DES VÉRITABLES PDs. AUJOURD'HUI, CES TCHADIENS NE SONT PLUS EN RCA ET QUE LA CAISSE DE L’ÉTAT EST QUASIMENT VIDE ! CHERCHEZ VOUS MÊME A PAYER LES SALAIRES ET A FAIRE FACE A DES MULTIPLES DÉPENSES DE LA SOUVERAINETÉ. L'HISTOIRE NOUS LE DIRA SI LA RCA FONCTIONNERA SANS DES MUSULMANS. J'AI HONTE POUR MON PAYS LA RCA !

13.Posté par Ibrahim le 26/05/2014 15:13 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonne nouvele pour le population de la ouaka apret une lourde perte humaine et materile cote sangarise

12.Posté par Ali le 25/05/2014 18:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ça sera un tournant: soit les selekas acceptent le marché truqué français et ils seront humiliés et le genocide va se poursuivre vers le nord, soit ils se battent et les 300 soldats français vont repousser chemin et le genocide sera eviter. les selekas doivent s'unir et se battre dignement même si les français sont plus armés. mieux accepté la mort par balle que d'etre decoupé et mangé par les antibalakas canibale. ce que veulent les français nostalgiques de l'esclavage et de la colonisation. ils revent d'africain proche de l'animal, du singe, cannibale et sous hommes. il faut se battre pour eviter les genocides. pourkoi les français ne desarment pas les antibalakas qu'ils ont armés. ce sont les genocidaires comme les milices rwandais de 1994'( interawé). il faut eviter que l'histoire se repetent deux fois

11.Posté par Ali le 25/05/2014 18:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
les soldats de seleka ne doivent pas desarmer car les français veulent que les antibalakas les massacres. ils faut se battre armes au points avec les français jusqu'aux dernieres gouttes.

10.Posté par Albicher Martin Nzasso le 25/05/2014 18:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MAHAMAT RAMADANE voici un média digne du NOM dirigé par un Centrafricain.

Bambari le 24 mai Kangbi-ndara.net / Les violents affrontements qui ont eu lieu entre la force française Sangaris et les combattants de l’ex Séléka à Bambari ont coûté provisoirement la vie à trois personnes et sept autres blessées d’après des sources hospitalières locales.

Une source à l’Hôpital Universitaire de Bambari contacté par Passi keruma du RJDH (Réseau des journalistes pour les droits de l’homme), révèle que le bilan provisoire des combats armés entre l’armée française et les ex rebelles de la Séléka est de trois morts et de sept blessés. Toutefois, la source signale que le bilan pourrait s’alourdir à cause des tensions qui restent encore vive aux alentours du marché Gbaya où sont basés les antibalaka à Bambari.

Par ailleurs, Passi Keruma a indiqué à Kangbi-ndara que les barricades érigées par les jeunes musulmans dans la ville de Bambari ont été enlevées par eux-mêmes après une réponse disproportionnée de la force Sangaris. « La ville est sinistre et calme », conclu la source.

MAHAMAT RAMADANE lit
DANGABO lit Tchadiennes et Tchadiens lisez.

9.Posté par Albicher Martin Nzasso le 25/05/2014 17:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Encore fils de CHETANE il est né par le derrière ce MAHAMAT RAMADANE alias mbo ti fou.
L'argent de tous les biens des centrafricains volés par les tchadiens qui démontaient les maigres entreprises centrafricaines, matériels de bureau de l'administration centrafricaine emportés par les tchadiens finance alwihda ce média n'est que de nom, il n'a pas un bureau, ni une boite postale, et encore moins paie MAHAMAT RAMADANE.
Des petits apprentis, voyous, qui ont un ordinateur et une connexion à internet, un téléphone portable dont le numéros est connu de tous les tchadiens et seleka qui désinforment.
une armée qui a tous les moyens on nous dis qu'ils sont nul ? Sangaris ne veut pas salir son image, pour l'instant ils vont réarmer les FACA qui feront le sale boulot et FACA aura appuis de l'air, drones, renseignement, apport logistique et Alwihda sera le 1er à parler de GENOCIDE.
DANGABO voila ce qui sera demain dis à tes frères de rentrer dès maintenant au Tchad

8.Posté par pat le 25/05/2014 00:57 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est de la désinformation de bas niveau.
Ce media ne devrait pas exister.

7.Posté par djamal sabo le 24/05/2014 19:27 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tre bien pour les faux

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Pour poster un commentaire, vous devez utiliser un Email valide. Les commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi seront effacés.
En raison d'un nombre important de commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi, les commentaires sont désormais soumis aux modérateurs afin d'être vérifiés.

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements